A ton nom

605 mots 3 pages
J'écris ces quelques lignes pour exprimer le manque que tu as créé lors de ton départ. Dans ce texte, j'expose au monde entier l'amour que je ressens envers toi .. Toi et moi, c'était bien plus qu'une simple amitié. Une amitié bien plus forte que la roche. Aucuns mots ne peut montrer la force de ce sentiment qui nous unissait. Une amitié complice. Je me rends compte aujourd'hui que je ne t'ai jamais réellement montré à quel point tu m'étais indispensable. A quel point voir ton visage m'était important. De savoir que tu était à mes côtés. Que tu serais toujours là pour me tendre la main quoi qu'il arrive. Comme de réelles amies. Au fil des jours, des années, ce que j'éprouvais envers toi s'est transformé en une obsession. Quand tu n'es pas là, je suis littéralement perdue. J'éprouve un réel besoin de te voir, de savoir que tu es là, de sentir ta présence. Tu as créé chez moi une dépendance. Oui une dépendance à toi. Tu es comme une drogue. Tu es comme ma propre cocaïne. J'aimais la façon dont avaient tes cheveux de se balancer sur le souffle du vent, la façon que tu avais de me regarder. Ton regard, envoutant. J'aurais pu rester des heures contempler la prunelles de tes yeux. J'aimais aussi la façon que tu avais de me serrer dans les bras, de m'embrasser, de me chuchoter des mots au creux de l'oreille. Chut ! Tu entends comme je t'aime ? J'aimais ta façon de chanter, ta voix si douce qui venait me bercer, comme une caresse. Elle me faisait sombrer dans les pires rêveries, des plus ténébreuses chimères. J'aimais tout chez toi. Absolument tout. Tes défauts devenaient des qualités pour moi. J'ignorais que je pouvais aimer à un tell point. Ce que j'éprouve pour toi, c'est bien plus que de l'amitié. De l'amour. Oui je t'aime. Démesurément
Je t'aime tellement que ça en devient blessant. C'est horrible. Cette dépendance que tu as créé me fait souffrir à présent. Je pourrais mourir pour toi. Vraiment. Si tu savais comme je regrette. Si tu savais comme je m'en veux de ne

en relation

  • Droit à un nom et à un prénom
    649 mots | 3 pages
  • Le nom que je donne à dieu
    295 mots | 2 pages
  • L'origine du nom de maurepas à rennes
    1322 mots | 6 pages
  • Cette méthode a donné aujourd’hui le nom à une branche des mathématiques. laquelle ?
    707 mots | 3 pages
  • Dissertation les regle apllication a la dévolution du nom de famille
    1399 mots | 6 pages
  • Formation d’un nom à partir d’un adjectif
    628 mots | 3 pages
  • Au nom de quoi peut-on reprocher à autrui d'être égoïste ?
    1880 mots | 8 pages
  • Rapport d’information fait au nom de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation sur les territoires et la santé
    1974 mots | 8 pages
  • Femme, j'écris ton nom... guide d'aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions
    585 mots | 3 pages
  • Sting, de son vrai nom gordon matthew thomas sumner est né le 2 octobre 1951 à newcastle au nord de l'angleterre. il est l’aîné d’une famille de quatre enfants et s’initie rapidement à la musique notamment à la guitare
    608 mots | 3 pages