A-t-on besoin de philosophie?

3270 mots 14 pages
Dissertation :
A-t-on besoin de philosophie ?

« Quelles matières scolaires devraient être davantage enseignées ? » Dans ce sondage d’octobre 2008, « la philosophie » s’est placée en queue de peloton, représentant seulement 4% des votes. Le même mois est lancée la « mission d’information sur la révision des lois bioéthiques », qui met en place des auditions de divers spécialistes des questions bioéthiques devant l’Assemblée nationale jusqu’en 2010, date à laquelle les lois doivent être votées, à la lumière des discours prononcés. Parmi ces intervenants, on compte plusieurs professeurs de philosophie, comme Monique Canto-Sperber ou Jean-Michel Besnier, ce qui témoigne de la reconnaissance de cette discipline dans un domaine d’utilité publique. Ainsi, alors même que l’on souhaite reléguer la philosophie à un rôle marginal, on admet son importance ; ce paradoxe soulève la question : « A-t-on besoin de philosophie ? ». Tout d’abord, on peut préciser que le « on » indéfini du sujet peut désigner un Homme dans sa singularité ou bien une collectivité. Le terme de « besoin » désigne une exigence nécessaire de l’Homme, conditionnée selon les points de vue tantôt par sa nature physiologique (définition stricte des besoins), tantôt par son environnement social, par son âme (définition large des besoins)… Qui plus est, définir la philosophie semble déjà relever de l’activité philosophique ; on peut cependant distinguer trois acceptions communes du terme : tantôt la philosophie désigne une recherche critique centrée sur les questions fondamentales que l’Homme se pose sur lui-même et sur le monde, et auxquelles les sciences exactes ne parviennent à donner de réponse définitive (philosophie définie comme pensée générale) ; tantôt, un champ épistémologique objectivement défini par une communauté de spécialistes et par un système d’enseignement (philosophie définie comme discipline académique) ; tantôt, un ensemble de théories et de concepts propres à un auteur ou à un courant

en relation

  • Le besoin de philosophie
    2557 mots | 11 pages
  • Qu'est ce que la philosophie ?
    362 mots | 2 pages
  • Exclusion des homosexuels
    2004 mots | 9 pages
  • la philo
    1424 mots | 6 pages
  • Corrigé du sujet : a quoi sert la philosophie ?
    1121 mots | 5 pages
  • snthese en philosophie
    14416 mots | 58 pages
  • Aristote, Métaphysique
    1813 mots | 8 pages
  • La philosophie est-elle superflue ?
    1683 mots | 7 pages
  • Le gout
    1678 mots | 7 pages
  • Philosophie
    794 mots | 4 pages