¨Commentaire écrit "barbare" rimbaud

Pages: 10 (2319 mots) Publié le: 17 février 2011
Rimbaud était un poète plutôt intéressé par les idées révolutionnaires. En effet, l'écriture de « Barbare » en 1872 se situerait après le Second Empire sous le règne de Napoléon, un période très contestée par le peuple.
Il est difficile de qualifier Rimbaud de poète romantique car il fut, à son époque, assez incompris par le cercle littéraire.
L'essentiel de ses œuvres ont été écritesavant ses dix sept ans mais sa vision des choses est loin d'être celle d'un homme aussi jeune habituellement.
Les Illuminations nous montrent son attirance pour les côtés visuel et sensoriel de la poésie, notamment avec une perception très intense des couleurs.
Dans « Barbare », Rimbaud joue avec les deux sens du mot barbare dont Montaigne avait parlé précédemment. Ce poème en prose nous donnel'apparence d'être à peine ébauché et met en scène la lutte fascinante et infinie des contraires, véritable poésie du chaos.
Nous montrerons tout d'abord comment une alchimie Pométhéenne rend beau le monde recréé dans un ordre inédit. Nous verrons ensuite comment le nouveau onirique s'est basé sur l'ancien pour se construire. Nous parlerons enfin de la destruction par les sens qui a réussi àériger une poésie nouvelle.

Rimbaud réussit a créer dans ce poème un nouveau monde, étonnant et totalement différent de tout ce que le lecteur connaît. On découvre la beauté puissante de contraires bruts, de la nature à l'état pure.
Le poète nous décrit un monde étrange, jusqu'alors inconnu. Le vers « Bien après les jours et les saisons, et les êtres et les pays » qui débute le poème nousrenvoie à la création même du Monde, la toute première, venant d'un chaos, d'un cataclysme. A la violence des évènements de ce chaos initial, « Les brasiers pleuvant aux rafales de givre », avec des températures extrêmes, signalées par la forte présence des couleurs rouge et blanche, succède une impression de douceur, « la soie des mers » ou encore la présence de la couleur bleue qui s'impose entémoignent. A la barbarie des hommes de l'ancien monde succède une barbarie plus primitive, plus brute et plus pure, celle des éléments naturels. En lisant le poème, nous avons l'impression de nous trouver sur un bateau à la dérive (comparable à l'arche de Noé sans doute), affrontant des rafales de givre ou de diamants. La mer s'agite (« écume »). Il y a dans ce poème une démesure du temps et del'espace qui donne l'impression d'un chaos illimité et éternellement recommencé, traduit par l'allitération en -r, présente tout le long du poème comme avec « remis des vieilles fanfares d'héroïsme » par exemple ou « les brasiers ». On peut également noter que le poème a un caractère incantatoire, « Ô douceurs, ô monde, ô musique! » et l'absence de phrases construites le rend surnaturel,ensorcelant.

N'ayant pas de repères réels car les images ne renvoient à aucune réalité connue ou même possible, le lecteur est pris dans une sorte de vertige. Le plus spectaculaire dans ce poème est l'énergie qui s'en dégage, notamment grâce à une allitération en -k ou une en -t quand le poète dit « qui nous attaquent encore le cœur et la tête ». Cette allitération en -t, harmonie imitative desbattements du cœur, donne un rythme assez entraînant au poème. Le lecteur est emporté par les mots de Rimbaud, le rythme saccadé de « Barbare ». De plus, la langue est assez déstructurée. En effet, il n'y a parfois pas de verbe ou de sujet : « les brasiers et les écumes » et la ponctuation est surabondante et illogique : on voit en effet de nombreux tirets, des parenthèses qui semblent être inefficacescomme avec «  (elles n'existent pas)  ». Rimbaud nous met face aux images, aux sens même des mots en mélangeant toutes nos facultés sensorielles. L'ouïe est en effet sollicitée, Rimbaud nous parle de « fanfares », du « choc des glaçons aux astres », de « musique ». La vue est également présente avec la puissance des couleurs rouge et bleue, alliance de couleur chaude et froide. Nous pouvons...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Barbare rimbaud
  • Commentaire barbare
  • Commentaire de montaigne
  • Commentaire de "un barbare en asie" de michaux
  • Commentaire écrit
  • Commentaire Barbare d’Aimé Césaire
  • Commentaire écrit.
  • Commentaire rimbaud

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !