D Finition Du Pouvoir

392 mots 2 pages
Définition du pouvoir :
Le pouvoir c’est d’abord une relation. Une relation de pouvoir n’est pas forcément politique.
Dans une relation de pvr il y a 4 éléments, la volonté de celui qui émet des ordres ou interdictions ; L’obéissance de celui à qui l’ordre va être adressé ; La désobéissance possible ; La punition. Ces 4 relations donnent lieu à différents modes spécifique du pvr.
Le 1 er mode est celui de la puissance Cette puissance peu utiliser la violence, la volonté est liée à l’utilité possible de la violence ; La peur de voir la violence s’exercer contre l’exercice de la violence la révolte est possible. La punition dans les systèmes qui consiste à la violence c’est la mort. La violence peut être dans un ordre individuel de la famille.
Le 2nd mode de pvr est celui de l’autorité, c’est le mode où la volonté de la personne qui dicte les ordres est doté d’un charisme, est porteur de valeur a laquelle ont croient et c’est pour ça qu’on va obéir à l’ordre -> Légitimation.
Le 3 eme mode de pouvoir qui est la direction mais dans lequel le pouvoir ne vient pas d’en haut mais d’en bas cad dans lequel c’est le peuple qui fabrique un pouvoir par l’intermédiaire de délégué a partir d’une vision rationnel.
Il y a fondamentalement 3 mode de pvr Puissance/Force ; Autorité ; La direction -> les citoyens fabrique le pvr par délégation.
A partir de cette grille nous pouvons classer tous les régimes politiques de monde et de demain. La Q que l’on va se poser est : est-ce que le pvr relève plutôt de la puissance, de l’autorité ou de la direction ? Ces ingrédients se trouvent dans tous les régimes. Ce mélange est inégal, certain régime fonctionne à 90% à la puissance et d’autre qui fonctionne 80% à la direction… Mais même dans les meilleures démocraties il y a de la puissance.
L’histoire de l’humanité
En tant qu’individus on a une volonté de puissance mais aussi de dépendance et de sécurité. Quand sa tombe sur les autres on peut penser qu’on est hors de portée des tyrans

en relation

  • La ivème république fut-elle un régime parlementaire ?
    574 mots | 3 pages
  • Droit constitutionnel
    364 mots | 2 pages
  • Espagnol
    858 mots | 4 pages
  • Les raisons des chutes des iiièmes et ivèmes républiques
    2571 mots | 11 pages
  • Le régime de séparation stricte des etats unis
    509 mots | 3 pages
  • La classification des régimes politiques est-elle encore pertinente ?
    2439 mots | 10 pages
  • Contre pouvoir
    1162 mots | 5 pages
  • Lettre d'un poilu
    703 mots | 3 pages
  • Lettre d'un poilu
    292 mots | 2 pages
  • Les pouvoirs du roi
    563 mots | 3 pages
  • D Finition De La Po Sie
    698 mots | 3 pages
  • Partage du pouvoir
    4928 mots | 20 pages
  • Comme du poivre
    1128 mots | 5 pages
  • Pouvoirs du parlement
    2216 mots | 9 pages
  • Recours pour excès de pouvoir
    1455 mots | 6 pages