E commerce

Pages: 16 (3900 mots) Publié le: 15 juillet 2013
AVANT : Luxe + digital = expérience de marque forte + communication (notoriété digitale)
C’était pour renforcer la relation avec le client, les sites n’avaient pas pour objectif d’être utilisés
pour vendre !
MAINTENANT
Luxe + digital = expérience de marque forte + communication + ventes (ROI mesurable en temps
réel)
ROI = return on investment (retour sur investissement).
Si je dépense 1€,je veux savoir ce que cela me rapporte. Également, on peut dire que cette vision
«ROiste», a permis aux marques de luxe d’être relativement bon en matière de sites internet pour la
vente.

1. Le E-commerce aujourd’hui (chiffre Fevad, bilan e-commerce 2011 Janvier 2012)
France :
• +30 millions de Français achètent sur internet (+ 11% en 1an)
• +37 milliards d’euros dépensés en ligne (=22%en 1 an) ⇒toutes gammes confondues
• +100.000 sites marchands actifs (+23% en 1 an)
• De plus en plus de femmes achètent sur internet (+15% en 1an)
⇒le taux de transformation : combien de visiteurs et combien achètent ? En général c’est 1/1000
visiteur unique achète.
⇒Les femmes achètent plus car maintenant le retour existe (donc elles vont acheter plusieurs
tailles et vont renvoyercelles qui ne leur vont pas).
• Le m-commerce progresse fortement, sur le tourisme notamment (24 h/24 h, n’importe où)
⇒c’est le commerce grâce au téléphone mobile. On a toujours notre téléphone sur nous.
Responsive design = c’est une notion assez nouvelle, elle permet de développer un seul site, qui
peu être visible de façon optimale sur tous les supports/terminales (Samsung, iPhone,BlackBerry,
iPad, etc.).
Les sites e-commerce français les plus actifs.
• Amazon, • Fnac • eBay • la redoute • vente-privée • 13e > 3Suisses :

Tunnel d’achat : Tous les éléments que l’utilisateur va devoir sortir (adresse mail, etc.) pour pouvoir
acheter. Les sites internet demandent beaucoup de choses.

En Europe.
On est dans un marché qui est en pleine expansion
2011 = 98 Milliards d’€2012 : 103 milliards d’€
2014: 114 milliards d’€
2015 : 119 milliards d’€
Ce marché est extrêmement disparate, car il y a trois pays qui tirent ce marché (3 locomotives :
France, Angleterre, Allemagne), qui vont faire 70 % du chiffre d’affaires.

Long tail (longue traîne) : si tu as un produit, que plus personne n’utilise, ce produit va être stocké
Quelque part, mais tu ne vas pas leremettre en vente avec des outils marketing habituels (ex :
catalogue) puisque personne ne l’achète. Donc tu le mets sur internet, où il peut rester des
années, et peut-être que quelqu’un voudra acheter ce produit à un moment donné (même outremer).

USA.
Ils sont numéro 1, et son talonnés par la Chine.
2010 : 160 Milliards d’€
2015 : 320Milliards d’€
2016 : 310 Milliards d’€
Donc jusque 2015c’est en marché montant, mais en 2016 on pense arriver dans un marché
mature, donc il baisse un peu.

- Au USA, ce qui tire les sites, c’est la mode !
- Au USA, la vente en ligne représente environ 7% du chiffre total de retail mode.
- 53% de la population américaine achetait sur internet en 2011, et en 2016 on estime que 58 % de
la population achètera en ligne.

Luxe.
luxus = excès
pasessentiel mais désirable et très coûteux.
Attributs:
- rareté et exclusivité : soit à travers une production limitée ou diffusion limitée. On a aussi la rareté
intrinsèque au produit (utilisation de matières rares).
- Esthétisme, désirabilité, rêve : esthétisme travaillé, promesse d’un meilleur au-delà du commun.
Donc en général le luxe est perçu comme meilleur qu’un équivalent non luxueux.- tradition, qualité et excellence : on fait appel à des savoir-faire très précis, parfois ancestraux.
- élitisme dans la cible de consommateurs.
- antinomique avec la notion de démocratisation : le luxe n’est pas pour tout le monde.
- inaccessible : cependant on distingue trois types de luxe ;
→l’hyper luxe (vraiment inaccessible), c’est les yachts,jet privé, haute couture, etc.
→Luxe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • E commerce
  • E-commerce
  • E commerce
  • E commerce
  • E-commerce
  • E-commerce
  • E-commerce
  • E commerce

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !