I.XI.XIV

Pages: 5 (1085 mots) Publié le: 5 janvier 2015
CITATIONS SKINS

Tu veux qu’j’te raconte le plus beau jour de ma vie ? Chez les Louvteaux.
J’avais pas pu me retenir, j’m’étais pissé dessus, on était coincé dans une pièce depuis des plombes. J’essayais, de sortir de là tu vois, c’est tout. Mais y’avait un p’tit qui m’barrait le chemin. On aurait dit que ça l’amusait tu vois de me couper la route. Alors j’l’ai traité de tête de con et j’luiai dit de me laisser passer, « tête de con ». Alors là un silence de mort parce que j’l’ai traité de tête de con, et ils se sont tous mis à rire, tous !
J’arrivais pas à savoir si c’était à cause des gros mots, ou parce qu’ils avaient vu que mon short était mouillé, j’ai voulu cacher la tâche avec mes mains, sauf que ça a attiré leur attention dessus et ils étaient tous mort de rire.
Mais yavait Peter, mon frère, il était le plus jeune de tous les chef de meutes, c’est eux qui donnent les ordres, qui gèrent. Alors en bon chef de meute, il s’est levé et là ils l’ont regardé lui, pas moi et ensuite il m’a pris la main et m’a conduis aux toilettes et ensuite il m’a aidé à enlever mon short et il m’a nettoyé, puis il a enlevé le sien et il me l’a mis. Ensuite, il m’a fait un bisou sur lajoue, il a pris ma main, et on est sorti des toilettes. Il était en slip lui. Mais non, personne n’a rigolé. Le plus beau jour de ma vie.

Michelle, écoutes j’ai un truc à te dire. Tu m’entends là ? C’est sûrement le réseau. Faut que je te dises quelque chose ; je suis un connard. Je sais même pas pourquoi, je peux peut-être changer... Non, je peux changer. T’es la seule qui compte... la vérité...la vérité c’est que je t’aime.

J’étais très bien comme j’étais, occupé à me détruire, et puis tu t’es pointée et tu m’as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j’ai eu l’impression que quelqu’un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd’hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais,je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays... J’ai merdé sur toute la ligne je l’admets, t’imagines pas comme je regrette. Je t’aime Jal, t’es tout ce que j’ai au monde... T’as de la morve qui est entrain de couler.

Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation.Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais.


Je t’ai aimée la première fois que je t’ai vue. Je crois que j’avais 12 ans. Ça m’a pris trois ans pour trouver le courage de te parler... Et j’avais tellement peur de ce que je ressentais, tu sais, aimer une fille, j’ai appris à devenir une petasse sarcastique, juste pour que ça me semble normal. J’ai baisé avec des mecs pour queça s’en aille, mais ça n’a pas marché. Quand on s’est mises ensemble, tout ça a disparu, parce que... Tu étais la seule personne qui pouvait ruiner ma vie. Je t’ai repoussée, et je t’ai fait croire que les choses étaient de ta faute, mais en fait j’avais juste peur de souffrir. J’ai couché avec cette Sophia pour te faire souffrir... Pour reprendre pied... Et je suis une vraie lâche parce que...J’ai... Ça... Ces tickets pour qu’on aille à Goa depuis trois mois... Mais je... Je pouvais pas... Je ne voulais pas être esclave de ce que je ressens pour toi. Tu comprends ? Tu essayais de me punir en retour, et c’était horrible... Vraiment horrible, parce que, vraiment... Je mourrais pour toi. Je t’aime ! Je t’aime tellement, ça me tue.

- Tu fais quoi quand la personne que tu aimes te déçois ?
-Il faut arriver à ne plus l’aimer.
- Et c’est possible tu crois ?
- Non.
En Russie Tony et moi on s’est tripotés... C’est parti de mon engueulade avec Anwar qu’a dit qu’il détestait les gays ! J’étais super mal et Tony m’a proposé une turlute pour me remonter le moral. Alors que c’était pas ce que je voulais ! Mais... j’avais les boules et lui il me les a léchées. Après ça on s’est fait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !