J'irai Cracher sur vos tombre

931 mots 4 pages
Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption
Le vendredi 24 octobre 2014 Au sein du livre « J’irai cracher sur vos tombes » écrit par Boris Vian en 1946, célèbre écrivain de son époque, il est donc possible de constater plusieurs influences qui laisse percevoir un courant littéraire bien distinct. C’est-à-dire une œuvre qui se veut naturaliste. Cette auteur laisse place dans son roman au naturalisme à travers la lutte des classes sociales et du déterminisme.

C’est donc à travers de la lutte des classes sociales qu’on reconnaît l’influence naturaliste du roman «J’irai cracher sur vos tombes». En tant qu’humain nous sommes née en appartenant à une classe sociale qui est celle de nos parents. Tout est long du cycle de votre vie, nous travaillons à améliorer celle-ci. Elle est déterminer selon le revenu, biens, profession et patrimoine familialle.1 La lutte des classes sociales est quant à elle associer aux enjeux et aux tensions de la société divisé en classes sociales, chacune luttant pour sa situation sociale et économique.2 Il est à noter par exemple qu’au chapitre 8 p.57 ligne 13 Lee se bat contre les classes sociales : « moi, je venais d’en rester éloigné pendant plus de dix ans, et au contact des gens qui ne connaissaient pas mon origine, j’avais pu perdre cette humilité abjecte qu’ils nous ont donnée peu à peu comme un réflexe, cette humilité odieuse, qui faisait proférer des paroles de pitié aux lèvres déchirées de Tom, cette terreur qui poussait nos frères à se cacher en entendant les pas de l’homme blanc »3. Bien que Lee ne soit pas de couleur noir au finale, il a des origines de couleur. On en conclut que vu ces origines, il est au sein de la société inférieur en tout point aux blancs. Malgré tout le personnage principal perd le sentiment d’être diminuer puisqu’il se retrouve avec des gens qui ne connaisse ni lui, ni sa famille. Tandis que son frère Tom lui a conserver cette crainte en lui tout au long de sa vie. Il est rester avec les gens

en relation

  • Un Male
    69784 mots | 280 pages
  • Chronique nessrine
    221474 mots | 886 pages