J.a schumpeter

371 mots 2 pages
Joseph Aloï Schumper (1883 – 1950) : écrit surtout pendant l'entre-deux-guerres

Selon lui, le capitalisme est un type ou une méthode de transformation économique. Ce système n'est et ne peut etre selon JAS stationnaire .

Il reconnaît donc l'éxistence de cycles :
Kitchin (10mois)
Juglar (40mois)
Kondratieff (cinquantaine d'année) = les plus importants
Ces différences de durée s'expliquent par l'impact d'une innovation sur notre économie. Innovation = base de chaque cycle, influence sa durée
( cf amélioration d'une diligence n'est pas comparable à invention d'une locomotive)

De plus, selon lui, les innovations apparaissent par grappes, selon lui une innovation en amène une autre, qui sont dépendantes entre elles .

Il distingue 5 types d'innovations : Produit , méthode de production, nouveau marché, nouvelle source de matières premières, organisation de l'entreprise.

Les cycles de kondratieff permettent le dynamisme de l'économie capitaliste : une innovation majeure va amener une phase d'expansion d'environ 25 ans : hausse de la demande, hausse de la conso, donc de l'investissement.. Mais apparaît le phénomène de destruction/créatrice* .
* le capitalisme crée puis détruit les structures éxistantes : l'innovation, à la base du cycle, les entreprises vont innover (innovation par grappes) ou imiter. Ainsi les entreprises les plus faibles, mal adaptées = disparaissent.
Phase de récession, baisse de la conso, du profit, de l'inv... mais selon l'auteur cela permet d'assainir le marché « mal pour un bien » car les entreprises les moins performantes disparaissent.

Analyse de JAS différente des néoclassiques car ce système ne peut se vérifier en situation de concurrence pure et parfaite car innovation permet à son producteur un monopole, certes temporaires avec profits considérables (rente de monopole), protégé par un brevet, seul offreur pour satisfaire la demande.

Mais innovation n'est pas seulement faite pour le profit : à la base

en relation

  • La révolution analytique de j.a. schumpeter (1883 – 1950)
    3305 mots | 14 pages
  • La destruction créatrice
    470 mots | 2 pages
  • Marion
    1187 mots | 5 pages
  • Schumpeter
    4436 mots | 18 pages
  • Fiche sur schumpeter
    337 mots | 2 pages
  • Economiemusulmane
    2620 mots | 11 pages
  • Progrès technique et évolution tecnologique
    609 mots | 3 pages
  • Croissance économique
    1168 mots | 5 pages
  • Economie
    1775 mots | 8 pages
  • Schumpeter
    3785 mots | 16 pages