jiurhtçfefj^fafçf)çjefuqj

313 mots 2 pages
Travail pratique 3 – Le texte publicitaire (7 %)
Mise en contexte
Avec quelques anciens collègues de classe, vous fondez une agence de publicité en plein cœur du centre-ville de Sherbrooke. Rapidement, vos partenaires vous confèrent le titre de concepteurrédacteur ou conceptrice-rédactrice grâce à votre créativité foisonnante et à votre agile plume.
Lorsqu’un client se présente enfin à l’agence, vos coéquipiers n’hésitent pas à vous confier aveuglément le premier mandat.
 Rédiger un texte publicitaire dans l’objectif de « vendre » une idée, un service ou un produit
(fictif) parmi les suivants : o o o o o Un moyen unique de voyager à l’international.
Un restaurant « nouveau genre ».
Un cadeau idéal à offrir à sa tendre moitié.
Un nouveau parti politique audacieux.
Une solution miracle aux soucis financiers personnels.

Critères de correction
A) Respect des exigences du texte persuasif (40 %)
Présence d’un slogan accrocheur.
Insertion d’au moins un calembour, une métaphore et un paradoxe. ∆ Soulignez-les dans le texte.
Respect de la technique AIDA.
Choix et respect d’un axe de communication. ∆ Mentionnez-le en annexe.
Utilisation adéquate des stratégies psychologiques et linguistiques. ∆ Expliquez-les en annexe.
Présence d’empathie.
Identification claire de l’annonceur dans le texte.
Respect des caractéristiques : o syntaxiques : un maximum d’une proposition relative. o énonciatives : division du texte en paragraphes. o stylistiques : un procédé de prise à partie + une interrogation.
Contournement des faux pas publicitaires.
B) Principales qualités du texte (30 %)
Clarté des idées
Richesse et précision du vocabulaire
Originalité (variété des mots et des phrases)
Concision
Harmonie
Représentativité et originalité du titre
C) Qualité de la langue (30 %)
Syntaxe (ex. : anacoluthe, zeugme)
Grammaire (ex. : accord du participe passé, conjugaison)
Vocabulaire (ex. : barbarismes, paronymes)
Typographie (ex. : espace superflue,

en relation