L'évangile de judas - confrontation de plusieurs sources

Pages: 34 (8251 mots) Publié le: 3 avril 2011
1- INTRODUCTION L’Évangile de Judas reste une source primordiale dans le catalogue des écrits gnostiques, du fait que le rôle de Judas et sa relation avec Jésus sont encore et toujours sujets à débattre. Les deux principales sources étudiées dans le présent travail seront, en premier lieu, la première traduction publiée en 2006 par la National Geographic Society, The Gospel of Judas, et endeuxième lieu, l’ouvrage réfutateur de cette dernière traduction, intitulé The Thirteenth Apostle, What the Gospel of Judas really Says, par April Deconick. Ce dernier livre explore spécifiquement et en détail la question entourant le rôle du disciple de Jésus, Judas, le traître toujours aussi enigmatique du Nouveau Testament, en parallèle à la première publication de la National Geographic Society. Lesautres ouvrages utilisés seront nommés en bibliographie ou en note de bas de page au besoin. Afin de mettre en lumière la problématique, il serait important de préciser quelques petites notions quant au texte de L’Évangile de Judas. Le codex Tchacos a d’abord été découvert en 1978, dans une grotte proche d’Al Minya, en moyenne-Égypte. Après avoir voyagé entre les mains de plusieurs antiquaires, ila fini par être acheté par Frieda Nussberger Tchacos, en 2001. Celle-ci a ensuite mis sur pieds une fondation, dont la National Geographic Society a eut vent. C’est ainsi que cette dernière s’est proposée pour faire la reconstitution du Codex, les coûts étant élevés, et celui-ci s’étant grandement détérioré au fil du temps. En effet, bien plus qu’en l’espace de 1700 ans, il a subi en environquinze ans des dommages considérables en étant cloîtré dans un coffre-fort de New York, puisque le papyrus contenant de l’eau s’est en quelque sorte réfrigéré, ce qui a engendré, à sa sortie du coffre-fort, son effritement en plusieurs fragments, rendant la tâche d’autant plus laborieuse. Après plusieurs années de travail intensif, et sous le financement de la National Geographic Society, plusieursspécialistes ont été en mesure de dater le manuscrit (entre 220 et 340 ap. JC d’après le carbone-14), d’en faire une première traduction (provisoire, cela va de soit) et d’en publier un premier ouvrage en 2006. Cependant, déjà plusieurs traductions divergent quand à certains aspects qui peuvent sembler beaucoup plus significatifs qu’ils en ont l’air – soit le rôle de Judas et sa relation avec Jésus.Le manuscrit étant très abîmé (plusieurs lignes manquent et l’encre reste illisible à certains endroits), la technologie d’aujourd’hui a représenté un espoir sur lequel les spécialistes tels que Rodolphe Kasser, Marvin Meyer et Gregor Wurst ont dû s’appuyer pour illucider son mystère. En effet, les techniques informatiques, infrarouges et numériques ont beaucoup servies pour leur interminabletravail. Parmi les nombreuses traductions de l’Évangile de Judas que nous retrouvons aujourd’hui se distinguent : 1o la première publication, sous la tutelle de la NGS (National Geographic Society), The Gospel of Judas (traduction française de Daniel Bismuth, Paris, Flammarion, 2006; J’ai lu, 2007) ; 2o l’édition critique parue en 2007, The Gospel of Judas, together with the Letter of Peter to Philip,James and a Book of Allogenes from Codex Tchacos, édition avec traductions anglophone et francophone, toujours par la NGS ; 3o la traduction de April D. Deconick dans son ouvrage The

Thirteenth Apostle: What the Gospel of Judas Really Says, 2007 ; ainsi que des traductions françaises annotées, que l’on retrouve sur internet : 4o Évangile de Judas, traduction de Pierre Cherix, chargé de coursà l’Université de Genève (langue et littérature coptes), et 5o Évangile de Judas, traduction – fortement appuyée sur celle de la NGS – de Nathalie Bosson, chargée d’enseignement copte à l’Institut catholique de Paris et à l’École du Louvre. Le présent travail aura donc pour objectif d’analyser la polémique quant aux traductions divergentes, principalement celle de la NGS et celle d’April...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La confrontation est
  • Suis-je un ou plusieurs ?
  • Plusieurs
  • Le judas, balzac
  • L'icône et l'evangile
  • Confrontation est ouest
  • Tableau de confrontation
  • confrontation des cultures

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !