L’analyse transactionnelle

Pages: 9 (2234 mots) Publié le: 23 février 2013
L’ANALYSE
 TRANSACTIONNELLE
 
 
  1.
 Introduction.
  Mise
 au
 point
 par
 un
 psychanalyste
 américain,
 Eric
 Berne,
 l’analyse
  transactionnelle
 est
 un
 modèle
 psychanalytique
 pour
 l’analyse
 des
  interactions
 entre
 les
 individus.
 Elle
 propose
 d’étudier
 le
 psychisme
 des
 personnes
 en
 analysant
 leurs
 relations
 sociales.
 
  Les
 Etats
 du
 moi
 sont
 le
 concept
 de
 base
 de
 l’analyse
 transactionnelle.
 Il
 y
 a
  trois
 états
 du
 moi,
 formés
 au
 cours
 de
 la
 petite
 enfance
 et
 qui
 constituent
 la
  structure
 de
 toute
 personnalité :
 “Parent”
 –
 “Adulte”
 –
 “Enfant”.
 
 Tous
 les
  trois
 coexistent
 chez
 chacun
 et
 agissent
 suivant
 un
 schéma
 prédéfini.
 Ce
 qui
  se
 passe
 dans
 nos
 rapports
 interpersonnels
 et
 dans
 nos
 vies
 dépend
 en
  grande
 partie
 de
 l’état
 du
 moi
 à
 partir duquel
 nous
 agissons,
 dans
 telle
 ou
  telle
 situation.
 
  1.1 L’état
 parent
 :
 repsonsable,
 réconfortant
 et
 protecteur.
 Il
  représente
 le
 sens
 éthique
 et
 les
 normes,
 ce
 qui
 constitue
 la
  base
 du
 respect
 de
 soi
 et
 d’autrui;
 il
 est
 “civilisé”,
 mais peut
 être
  critique,
 dévalorisant
 et
 contraignant.
 Il
 englobe
 tous
 les
  comportements
 que
 nous
 avons
 intégrés
 à
 partir
 de
 nos
  propres
 images
 parentales
 :
 ce
 qui
 est
 acceptable
 et
 ce
 qui
 ne
  l’est
 pas,
 les
 opinions,
 les
 préjugés,
 les
 normes mais
 aussi
 la
  capacité
 de
 protéger,
 de
 nourrir…
 
 
  L’état
 parent
 peut
 être
 divisé
 en
 deux
 parties
 :
 
  à
 Le
 parent
 critique
 ou
 normatif
 (Pno)
 :
 partie
 qui
 critique,
 gronde,
  menace,
 punit.
 Il
 est
 positif
 s’il
 protège
 et
 négatif
 s’il étouffe
 et
 rend
 

malheureux.
  à
 Le
 parent
 sauveur
 ou
 donnant
 (PDo)
 :
 partie
 qui
 console,
 protège,
  soigne,
 rassure,
 encourage.
 Il
 est
 positif
 s’il
 soigne
 et
 négatif
 s’il
  surprotège.
 
  1.2 L’état
 enfant
 :
 c’est
 celui
 d’où
 proviennent
 notamment la
  créativité,
 le
 jeu,
 l’intuition,
 les
 pulsions,
 les
 émotions
 (joie,
  colère,
 tristesse)
 et
 les
 sentiments
 (amour,
 plaisir).
 S’il
 peut
 être
  spontané,
 intuitif
 et
 créateur.
 L’enfant
 peut
 encore
 être
  capricieux,
 rebelle
 ou
 soumis.
 
 
  L’état
 enfant
 peut être
 divisé
 en
 quatre
 parties
 :
 
 
  à
 L’enfant
 spontanné
 ou
 libre
 (EL):
 partie
 de
 l’Enfant
 qui
 fait
 ce
 qu’il
  veut
 quand
 il
 veut,
 sans
 s’occuper
 des
 autres.
 Il
 exprime
 ce
 qu’il
  ressent,
 baille
 quand
 il
 est
 fatigué,
 rit
 quand
 il est
 gai
 même
 si
 la
  situation
 ne
 s’y
 prête
 pas.
 
 
  à
 L’enfant
 petit
 professeur
 (PP):
 petit
 malin
 par
 excellence,
 il
 sait
  intelligemment
 adapter
 ses
 comportements
 aux
 êtres
 et
 choses
 qui
  l’entourent.
 Il
 est
 drôle,
 créatif
 et
 intuitif.
 ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L'analyse transactionnelle
  • L’analyse transactionnelle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !