L’autre et la littérature

Pages: 5 (1180 mots) Publié le: 5 mai 2010
L’autre à travers la littérature

La littérature est l’ensemble des œuvres écrites qui visent à une valeur esthétique. Depuis l’invention de l’imprimerie, elle est devenue accessible au plus grand nombre. Elle a construit par apports successifs une réflexion sur le monde. Nous étudierons sa réflexion sur la relation à l’Autre.
S’engager est le fait de prendre parti et d’intervenirpubliquement sur les problèmes politiques ou sociaux de son temps.
Quel est le rôle de la littérature dans la réflexion sur l’autre telle qu’elle a été menée à différentes époques ?
Il s’agira tout d’abord de définir les différentes visions de l’Autre ; Puis de constater le rôle de la littérature.

L’Autre est celui face auquel on ne peut s’identifier car il est différent.
Mon semblable est au contrairecelui face auquel je peux m’identifier car, comme son nom l’indique, il me ressemble. Il fait partie de mon groupe. Cette ressemblance nécessaire qui fait de quelqu’un mon semblable ne s’arrête pas forcément au physique, mais peut aussi concerner la religion, les coutumes ou tout simplement le pays d’origine.
Depuis que la littérature existe, deux types de rapports à l’autre se sont confrontés.Le premier est une vision négative, c’est celle de l’autre, étranger, indésirable. Le second est une vision positive, c’est celle de l’autre différent.
L’un des visages que l’on a donné à l’autre est celui d’inférieur. De l’altérité les hommes font naître des injustices. Le groupe majoritaire considérant que celui qu’ils appellent Autre est par sa différence inférieur à lui.
Cette vision sebase sur le fait que l’Autre qui a la faveur du rapport de force considère lui-même cela comme une preuve de supériorité, rejetant les caractéristiques de l’autre Autre. C’est ainsi qu’ont été instaurées des pratiques aussi atroces que l’esclavage, où pour la couleur de leur peau, leur anatomie et leur culture incompréhensible pour les blancs, le peuple noir a été asservi par le peuple blanc. On peutprendre pour autre exemple les juifs qui ont été martyrisés pendant des siècles pour leur religion et en particulier durant la seconde guerre mondiale où a eu lieu un génocide par les Hitlériens qui les considéraient inférieurs à leur race et donc pas dignes de vivre. La cause du rejet de l’Autre est sûrement la peur qu’on a de l’inconnu, car il remet justement en cause ce qu’on connaissait.S’ouvrir à l’autre correspond à changer ses habitudes et sa vision du monde, car c’est lui reconnaître des qualités à prendre en compte. Cela bouleverse aussi ses idéaux. Il est beaucoup plus facile de le rejeter et de le dénigrer. Naît alors le sentiment de supériorité et d’hostilité envers l’autre qu’est le racisme. L’Autre est en quelque sorte vu comme une menace.
Pourtant l’Autre peut aussi êtreune richesse. Ce n’est pas parce qu’il est ou agit différemment qu’il est inférieur. La diversité au contraire est enrichissante. Car c’est en découvrant de nouvelles choses qu’on évolue. D’après la thèse que défend Albert Jacquard dans l’éloge de la différence, la disparition de la diversité culturelle est même un danger qu’il faut à tout pris éviter car cela reviendrait à perdre notre identité,ce qui nous constitue, qui nous différencie et fait notre fierté. La civilisation européenne ne se rend pas compte que la différence apporte beaucoup à l’être humain. D’autant plus que dans les sociétés dite « primitives » les conflits et tous les problèmes tel que l’alcool, la drogue, l’argent sont inexistant. Chacun peut apprendre de l’autre, notre réflexion est précieuse, et la considérercomme néfaste et néfaste en lui-même car pour évoluer une société a besoin de bouleversement et de remise en question.

On s’engage lorsqu’on n’est pas d’accord avec un avis donné publiquement. Si tout le monde était semblable on n’aurait pas de raison de s’engager puisque l’on penserait tous de la même façon. Il n’y pas de débat contradictoire. C’est pour cette raison que parler de son rapport...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'autre partie des litteratures francophones: le nord
  • Le détour par l'autre dans la littérature pour dénoncer les travers de la société
  • moi et l'autre
  • L'autre
  • Qui est l'autre ?
  • l'autre et nous
  • l'autre.
  • l'Autre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !