L’euthanasie

Pages: 6 (1358 mots) Publié le: 9 mai 2010
« L’euthanasie reflète simplement les compromissions d’une société prête à tout pour revendiquer le droit individuel au bonheur ».
La société, dans son aspiration tant espérée au bonheur, se heurte à un obstacle. L’échec, caractérisé par le malheur de certains, véhicule l’image d’une société au bonheur incomplet.
La société se sent responsable de la satisfaction de ses composants. Dès lors, lamanière dont celle-ci exécute son rôle est jugée capitale. Ainsi, elle ne peut consentir à l’insuccès de sa fonction. Fonction, dont la raison principale est d’assurer l’expansion du bien être de ces sujets. De ce fait, nous comprenons qu’une telle exigence est difficile à satisfaire pour l’ensemble d’une communauté. En somme, nous comprenons que des discordances et des divergences d’opinions sefont attendre. Surtout lorsque la même conception du bonheur n’est pas partagé de tous. C’est pourquoi, nous pouvons affirmer que l’euthanasie dénonce les difficultés que peut connaitre la société et comment, lorsqu’il s’agit du bonheur individuel, de fortes réactions et de fortes et revendications se manifestent. Enfin, le refus quasi catégorique d’une société sans bonheur semble s’imposer.Cette conception, dans le contexte de l’euthanasie, implique de la part du monde concerné, la prise d’un choix crucial. Si la prise d’une décision de telle envergure existe, un questionnement fondamental se pose. Ces interrogations mènent les concernés à juger des enjeux. C’est ainsi que nous constatons que la société ne semble entrevoir qu’une solution ; dont l’idée peu se traduire ainsi : « Lasolution réside dans l’élimination physique du problème pour sauvegarder l’épanouissement de la société ». Mais cela nous laisse incertains, un doute s’installe, notre conscience nous interpelle : avons-nous le droit, au prix d’un bonheur collectif, lorsqu’un bonheur individuel n’est plus possible, de sacrifier une vie ? Quelles seront les conséquences sur notre façon d’agir, de considérer la sociétéet la vie? Cela nous mènera-t-il réellement à plus de bonheur ? Nous devons savoir.
Je ne partage pas ce point de vue. Si je tente de poser un regard sur l’avenir, je ne peux abonder dans ce sens. Selon moi, la société, en agissant de la sorte, n’obtiendra pas d’avantage de bonheur.
Prendre le droit sur une vie simplement par défaite est néfaste pour la société. Pourquoi ? Parce que cela engendreun rapport négatif face à l’évolution de la médecine, parce qu’agir de la sorte est absolument contraire à la vie. Car qu’est-ce que la vie ? Je ne pourrais répondre totalement à cette question mais je sais que la vie est progressive, qu’elle est continuité et espoir. Si nous ne parvenons pas à réussir à la rendre agréable pour des cas extrêmes, nous devons au moins entretenir l’espoir qui nouspousse tous au progrès et à l’abattement d’obstacles. Que deviendra la détermination dans les recherches si nous nous avouons vaincus d’avance? Quel message communiquerons-nous aux prochaines générations ? Celui d’une société démissionnaire qui n’a plus assez d’amour et de courage. Celui d’une société essoufflée qui n’a plus assez de force pour rassurer les siens. Non, nous voulons transmettre lefond d’une société capable de sentiments forts, assez forts pour nous donner la volonté de remuer ciel et terre pour trouver la solution et d’arriver à soulager un être. En d’autres termes, agir de la sorte, c’est le délaissement de profonds sentiments. C’est la négligence du cœur. D’Influencé négativement notre capacité à lutter, c’est ce que la société risque de s’infliger. En somme, prendre ledroit sur une vie lorsque nous ne savons plus que faire et le moyen de s’assurer d’autres défaites et d’autres afflictions.
La recherche exacerbée du bonheur individuel ne peut aller de paire avec le bonheur de la société. Nous parlons de bonheur, nous pensons qu’une vie sans bonheur est inacceptable. Certes, nous le poursuivons tous mais nous ne le poursuivons pour personne. Autrement dit, il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'euthanasie
  • L'euthanasie
  • L'euthanasie
  • L’euthanasie
  • L'euthanasie
  • L'euthanasie
  • L'euthanasie
  • L'euthanasie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !