L’ignorance est-elle une excuse ?

703 mots 3 pages
De manière ordinaire, l’homme justifie ses fautes et ses échecs en disant simplement : « je ne savais pas ». Cette expression est dite à tout âge et par n’importe qui. Beaucoup s’en servent et la prononcent sans vraiment réfléchir. Et pourtant, le fait de ne pas savoir est-ce une justification légitime ? Commettre une faute, est-ce quelque chose de pardonnable compte tenu d’une certaine ignorance ? N’avons-nous pas tous les moyens pour accéder au savoir ? L’ignorance n’est-elle pas la preuve même de notre refus d’accéder à la connaissance ? S’excuser par ignorance, n’est-ce pas une façon de ne pas assumer ses actes ? Soit nous acceptons cette excuse et admettons dans ce cas que l’homme ne peut pas tout savoir soit nous la refusons et indiquons ainsi que l’homme doit toujours rechercher la vérité et le savoir. La réponse à cette question permettra peut-être de nous aider à assumer nos actes en faisant progresser notre raison. Il s’agit de faire admettre que la recherche de la vérité est une quête continuelle. L’ignorance est une excuse assez commode car nul ne peut tout savoir. Dans la vie quotidienne, des lois sont votées, appliquées, abrogées. Les connaître toutes est impossible. Les personnes qui travaillent au sein de l’institution judiciaire (les juges, les avocats) doivent faire de longues études pour véritablement les connaître. Ces lois sont trop nombreuses et leurs textes difficilement compréhensibles pour que le simple citoyen les saisissent. En cas de non-respect d’une loi, nous avons souvent pour seule excuse l’ignorance. Si nous voyageons, nous nous apercevons que les coutumes et les lois sont très variables d’un pays à l’autre. Par méconnaissance, nous pouvons alors offusquer une famille tout simplement par notre mode d’alimentation. On sait, en effet, que certains animaux considérés comme sacrés ne peuvent être consommés. Nous ne pouvons pas entièrement connaître les lois et les mœurs

en relation

  • Coco
    1819 mots | 8 pages
  • Philo
    4409 mots | 18 pages
  • Commentaire aristote
    1831 mots | 8 pages
  • L'ignorance et aristote
    2079 mots | 9 pages
  • Il n'y a pas de bonheur sans dignité et aucun rêve n'est possible sans liberté
    1271 mots | 6 pages
  • La raison
    1359 mots | 6 pages
  • disserte ignorance
    1447 mots | 6 pages
  • Ignorance est elle une excuse
    879 mots | 4 pages
  • L'inconscient
    458 mots | 2 pages
  • Inconscient peut-il servir d'excuse
    335 mots | 2 pages