L’impact des accords de Bâle III sur les Banques Islamiques

6340 mots 26 pages
L’impact des accords de Bâle III sur les Banques Islamiques

L’impact des accords de Bâle III sur les
Banques Islamiques

Abdelilah EL ATTAR
Enseignant chercheur
Laboratoire « Economie et Management des Organisations »
Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales
Université M. Premier Oujda, Maroc attarabdo@gmail.com Mohammed Amine ATMANI
Doctorant, Certifié : CIFE ( Certified Islamic Finance Executive)
Laboratoire « Economie et Management des Organisations »
Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales
Université M. Premier Oujda, Maroc amine.atmani@gmail.com Dossiers de Recherches en Economie et Gestion, Dossier Spécial, Juin 2013

| 13

L’impact des accords de Bâle III sur les Banques Islamiques

Résumé :
Si le monde financier a connu des turbulences durant ces dernières années, la crise financière qui a duré entre 0117 à 0114 était l’une des crises les plus critiques. En effet, nombreux ont été les chercheurs qui l’ont assimilé au fameux crash boursier de 1929.
Cette crise a levé le voile sur des pratiques très dangereuses des composantes du tissu financier, ayant profité d’une réglementation très clémente.
L’imprudence des banques dans leur recherche de rentabilité a engendré des crises successives, alors que la perte de confiance liée à la stratégie des banques a touché à la fois les investisseurs et les clients.
C’est dans ce contexte que l’accord Bâle III a vu le jour, dans le but de remplir les gaps ayant favorisé la crise financière, et réguler les excès tout en diminuant les prises de risques dans un système où tous les acteurs sont interdépendants. Pour prévenir d’autres crises financière, Bâle III apporte un ensemble de nouveautés, parmi lesquelles on pourrait recenser : l’augmentation des fonds propres des banques, l’instauration d’une limite des actifs des banques par rapport à leurs fonds propres, ratio de levier, ratios de liquidité , etc.
Mais, si les spécialistes estiment que les

en relation

  • Gestion de risque des banques islamiques
    57627 mots | 231 pages
  • Finance islamique
    17843 mots | 72 pages
  • finance islamique
    67099 mots | 269 pages
  • REGLEMENTATION ET CONTROLE DES BANQUES ISLAMIQUES
    39105 mots | 157 pages
  • Cahiers de la finance islamique 02
    30590 mots | 123 pages
  • Gestion de risque bancaire
    15231 mots | 61 pages
  • Le rc en fi
    12142 mots | 49 pages
  • La hierarchie
    36100 mots | 145 pages
  • Regulation
    29091 mots | 117 pages
  • La crise financiere international
    23208 mots | 93 pages