L’Ovide moralisé

1309 mots 6 pages
Westfälische Wilhelms- Universität Münster 19.01.2012
Fachbereich Philologie
Dozentin: Dr. Karin Becker
Proseminar Literaturwissenschaft: Die Metamorphose in der französischen Literatur des Mittelalters
Referenten: Mathieu Bengsch & Mareike Kreggenwinkel
WS 2011/12

L’Ovide moralisé

Introduction :

- écrit vers 1316
- le texte est la première traduction complète en français des Métamorphoses d’Ovide
-l’auteur anonyme de l’Ovide moralisé est un frère franciscain
-le narrateur concède que tous les mythes ovidiens ne sont que des fables et donc des mensonges
-Elle s’assigne une relecture des mythes au profit d’une morale chrétienne, chacun étant assorti d’une moralisation ou d’une allégorie
-afin de dévoiler la vérité qui se cache sous les fables, le narrateur propose non seulement de traduire en français chaque mythe mais aussi de le traduire au deuxième degré, c’est-à-dire d’écrire des commentaires

Transtextualité:

• l'Ovide moralisé constitue la première traduction complète des métamorphoses en francais.
• pour Gérard Genette la transtextualité se définit par "tout ce qui met un texte en relation, manifeste ou secrète, avec un autre texte"
• il faut comprendre le mot texte en son sens conceptuel
• il y a cinq types de relations transtextuelles:
◦ l'intertextualité
◦ la paratextualité
◦ la métatextualité
◦ l'architextualité
◦ l'hypertextualité

La présentation des métamorphoses: une fidélité relative

• le translateur connait le latin.
• il traduit en utilisant le vers octosyllabique.

La description du phénomène:

Une cause:

• la métamorphose peut être volontaire et provisoire, si elle concerne un dieu.
• souvent dans ce cas destinée à la réalisation du désir amoureux du dieu.
• la métamorphose du dieu pour punir un mortel explique l'épisode ou Junon se transforme en vieille femme, pour decevoir Sémélé, maîtresse de Jupiter.

Les modalités:

• transformation est souvent successive à un

en relation

  • je mange ton
    572 mots | 3 pages
  • Doc. complément
    620 mots | 3 pages
  • Dossier Medee
    3078 mots | 13 pages
  • Art et littérature
    42539 mots | 171 pages
  • Chrétien de troyes
    26556 mots | 107 pages
  • Poésie
    40553 mots | 163 pages
  • L'auteur d'après a. compagnon
    53689 mots | 215 pages
  • Litterature comparée
    76305 mots | 306 pages