L'échange

2506 mots 11 pages
Les échanges

I. Les échanges humains.

Claude Lévi-Strauss recherche l’origine des sociétés humaines. Le point de départ de l’humanité, c’est la cellule familiale. La première manière qu’a eue la population humaine pour progresser était l’extension de la famille. Pour l’auteur, cela ne suffit pas à constituer une société car il doit y avoir des liens autres que familiaux à l’intérieur de celle-ci.
Dans les sociétés primitives, il y avait des familles qui s’agrandissaient de l’intérieur. Pour qu’une société réelle existe, il faut favoriser l’union entre famille différente. C’est pour cela que l’on a prohibé l’inceste, CAD l’union charnel entre membre d’une même famille. Pour Claude, c’est par cet acte que l’homme est rentré dans la culture. On va donc favoriser l’exogamie, CAD le mariage en dehors du cercle familiale. Pour Claude, il y a société que quand il y a l’union de plusieurs familles.

Thèse : Une société c’est le regroupement de plusieurs familles. 3 2 1

Lorsque l’on parle de famille, on parle de consanguinité. Lorsque plusieurs familles vivent dans une même société partagent un type de liens autre que familiale par ex : l’amitié. Un regroupement de plusieurs familles se sont des gens qui ne partagent pas nécessairement la même vie privée. Une société est un regroupement de personne avec des liens qui ne sont pas forcement biologie au sein d’une population.

Transition : Nous avons vu que pour qu’il y est échange constitutif d’une société, il faut qu’il n’y est pas consanguinité. Nous allons voir maintenant que l’échange dépend aussi de la manière dont nous voyons les autres indépendamment des liens familiaux.

Levi Strauss nous explique que le barbare ce n’est pas l’autre mais celui qui pense que les barbares peuvent exister. Pour croire cela il faut penser qu’il y a des cultures inférieur ou supérieur à d’autres. Le barbare est celui qui a une culture inférieur à celle des autres. Pour décréter qu’une culture est inférieur à la

en relation

  • L'échange
    597 mots | 3 pages
  • L'échange
    756 mots | 4 pages
  • L'échange
    8623 mots | 35 pages
  • L'echange
    4078 mots | 17 pages
  • l'échange
    13949 mots | 56 pages
  • L'échange
    936 mots | 4 pages
  • L'echange
    743 mots | 3 pages
  • L'echange.
    354 mots | 2 pages
  • L'echange
    571 mots | 3 pages
  • L'échange sur les marché
    1739 mots | 7 pages