L'échec de la ced par pierre gerbet

2449 mots 10 pages
- La France, au travers du plan Pleven, a pris l’initiative, en 1950, d’un projet de Communauté Européenne de la Défense. Or, quatre ans plus tard, la France sacrifie elle-même ce plan d’armée européenne et de communauté politique qui devait le chapeauter. Comment peut-on expliquer ce paradoxe ?

- C’est effectivement un paradoxe : la France prend une initiative, lance un projet, le fait adopter par ses partenaires et, après de longues hésitations, finit par le rejeter alors que les partenaires ont déjà pris les engagements pour la réalisation de cette Communauté Européenne de Défense. Il y a là un problème qu’il faut essayer de comprendre. Pour le comprendre il faut rappeler pourquoi et dans quelles conditions la France a proposé la Communauté Européenne de Défense. Nous nous trouvons au lendemain de la guerre de Corée (25 juin 1950) qui transforme la Guerre Froide en "Guerre Chaude" en Orient : les Américains font barrage en empruntant le drapeau des Nations Unies, plusieurs pays européens envoient des contingents. Pour l’Europe le problème essentiel est de savoir si ça ne risque pas de se produire sur notre continent : on ne sait pas ce que veulent faire les Soviétiques. Il faut donc prendre des précautions, c’est pour cela qu’il est indispensable de renforcer la défense de l’Europe en demandant l’envoi de troupes américaines et en utilisant le potentiel qui existe. Hors il y a un potentiel qui existe au centre de l’Europe et dont on n’a pas tiré parti jusqu’à présent pour des raisons évidentes : c’est l’Allemagne occidentale dont le relèvement économique se fait et qui a un potentiel industriel certain. D’autre part c’est un domaine que l’on ne peut pas laisser saisir par les Soviétiques s’ils voulaient avancer vers l’Est : on est donc contraint de défendre l’Allemagne. Mais on ne va pas défendre l’Allemagne sans la participation des Allemands. Le paradoxe c’est qu’en essayant d’empêcher l’Allemagne de retourner à ses rêves de domination militaire on se

en relation

  • Sphère d'influence américaine 1945-1956
    13037 mots | 53 pages
  • La construction de la cee
    4031 mots | 17 pages
  • Les vicissitudes de la construction européenne
    4908 mots | 20 pages
  • Crises et relances
    9032 mots | 37 pages
  • Coal And Steel Community
    13420 mots | 54 pages
  • Histoire de la formation de l Europe 1
    40952 mots | 164 pages
  • Histoire 1ere stmg réponse, livre du professeur
    104211 mots | 417 pages