L'école malgré la republique

5475 mots 22 pages
L’École malgré la République

L’École en son essence
L’École n’est pas une institution destinée à promouvoir des « valeurs » mais à faire exister des principes ; c’est vrai aussi de l’École dite « républicaine ». En effet, les valeurs sont des idéaux susceptibles d’une définition assez vague ; elles sont souvent tenues pour des suppléments idéologiques. Par exemple, il est tout à fait possible d’exiger une professionnalisation des études – exigence qui nuit à la mission fondamentale de l’École – tout en débitant, l’air débonnaire, le bon vieux discours des valeurs. Le souci de ces dernières peut fort bien voisiner avec l’abandon des principes. Tandis que, à l’inverse, l’établissement et le maintien des principes emportent avec eux la conservation des valeurs.
Quels sont donc ces principes fondamentaux, sans lesquels il n’y a pas d’École ? À vrai dire, avant même de répondre à cette question, une remarque s’impose, qui concerne l’adjectif : « républicaine ». L’École est-elle par essence républicaine ou bien peut-on penser une École qui répondrait à des principes suffisamment conformes à son essence sans pour autant être républicaine ? Il n’appartient pas à son essence d’être républicaine. Certes, si elle remplit correctement sa mission, elle contribue d’une manière éminente à l’existence et au maintien d’un régime politique républicain ; mais c’est un effet secondaire et qui relève de l’heureuse surprise. Comme dans la cure psychanalytique où la guérison vient par surcroît, le républicanisme est un cadeau offert par l’École. La République a nécessairement besoin de l’École, mais l’École n’a pas besoin de la République avec la même nécessité.
Cela tient à son essence. Qu’est-ce donc que l’École ? Elle est l’institution qui a pour mission de transmettre entre les générations les savoirs existants et cela afin que chaque homme puisse développer ses possibilités d’être humaines, y compris celles qui sont indifférentes aux finalités républicaines (non pas hostiles

en relation

  • L'école, pilier de la république : 1879-1885
    2910 mots | 12 pages
  • Comment le pouvoir républicain utilise-t-il l'école pour diffuser les valeurs qu'il souhaite promouvoir?
    623 mots | 3 pages
  • Les français et la mise en place du modèle républicain
    1308 mots | 6 pages
  • Démocratisation
    3308 mots | 14 pages
  • La culture republicaine
    392 mots | 2 pages
  • Les femmes et l'école sous la iii° république
    3530 mots | 15 pages
  • L'évolution politique de la france au xixéme siècle
    3333 mots | 14 pages
  • La culture républicaine
    960 mots | 4 pages
  • L'école de la 3ème république
    3299 mots | 14 pages
  • dissertation culture républicaine
    1877 mots | 8 pages