L'économie de l'innovation

Pages: 5 (1020 mots) Publié le: 6 février 2011
1. Les stratégies d’innovation

L’art de construire un avantage concurrentiel durable.
L’art du changement graduel ou radical que les dirigeants opérant dans l’entreprise.
Trois arbitrages : pionniers ou suiveurs ?

Ansoff et stewart : questions sur les pionniers suiveurs en matière d’innovation
1er marché : prospecteurs suiveurs. L’avantage d’être premier : construire un avantageconcurrentiel, rente d’innovation (d’autant plus important que l’entreprise a un pouvoir marché)
Au niveau de l’entreprise gain de pouvoir marché : leader. Ce qui permet de dégager une profitabilité plus importante.
Un suiveur précoce : s’infiltrer dans la brèche et profiter du marché existant.

Avantage au pionnier :
1. Possibilité de dépôts de brevet,
2. Avance technologie, courbesd’apprentissage, économies d’échelle,
3. Préemption des ressources rares, de localisation, de distributeurs ou de fournisseurs
4. Possibilité d’arbitrer entre rente d’innovation et extension rapide par des prix bas
5. Pour les consommateurs : structuration des préférences, mémorisation de marque, perception du coût du changement ultérieur,
6. Effets de réseaux (téléphone) et produits liés (ordinateur,logiciels)

Avantage au suiveur précoce et/ou innovant
1. Profitabilité supérieure : moins d’investissement en R etD et marketing,
2. Bénéficier d’un marché potentiel ouvert par le pionnier et diffusion plus rapide des produits
3. Risques plus faibles : la trace est faite
4. Le marché commence à livrer des informations susceptibles de guider le lancement de produits mieux ajustés
Evidemment, lesuiveur tardif est distancié !

Trois arbitrages : rythme, vélocité et délais
Augmenter par sauts de performances ou réduire le délai de mise sur le marché ?
- Accroissement significatif des performances et de la valeur perçue ; temps de développement plus long, équipes réduites.
Innovation de rupture : assurer des positions (temporaires) de monopole
O Time-based competition : réduction dudélai de réponse est l’arme stratégique
- Innovation incrémentale : diminuer le risque et le délai de retour sur investissement (HP 1990 BET/2)
Notion de « fenêtre d’opportunité » date de lancement de produit
Au Japon : concentrer l’allocation des ressources sur les étapes correspondant aux compétences centrales de l’entreprise, pour les autres nouer des alliances (ex : Sony)
Trois arbitrages: annoncer son intention ou rester confidentiel ?
Rester confidentiel : le plus courant
- Effet de surprise
- Limiter le déploiement de la concurrence
- Limiter les effets yoyo sur les titres cotés
- Eviter les déceptions et les humiliations
- Sauvegarder le droit au brevet
Annoncer son intention
- Annonce de pré-lancement : approche du client
- Annonce d’une nouvelle catégorie deprojets :
¤ Conditionner les modèles mentaux des consommateurs (Scénic, Playstation)
¤ Annonce d’innovations radicales : créer un nouveau marché (Smart)
¤ Annonce de dissuasion : détermination + avantage ou bluff.
Les approches patrimoniales
Les portefeuilles technologiques (80)
- Technologies : valoriser, enrichir, sauvegarder, inventorier, évaluer, surveiller
- Technologies non seulementissues de la R et D mais aussi valorisation du patrimoine : alliances, co-développement…(3M, GE, IBM…)
- Concept de « grappes technologiques » GEST-CNRS : potentiel techno mise en commun des technologies génériques + croisement pour multiplication des couples produits/marchés.
L’arbre des compétences aux grappes de produits
Maîtrise de domaines fondamentaux = Intégration des technologiesgénériques en potentiel industriel = Valorisation sectorielle des technologies sur différentes lignes de produits
Technologies génériques : potentiel technologique et industriel : secteur : sous secteur : produits
Répartition des technologies
A partir de quel point le processus de développement d’une technologie a atteint son stade d’efficacité maximale ?
Le cabinet Arthur D.Little propose une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’innovation et l’économie de la connaissance favorisent-elles la croissance ?
  • L'innovation et l'économie de la connaissance favorisent-elles la croissance?
  • L'innovation, clé d'une insertion dans l'économie européenne et mondiale ?
  • L'innovation
  • L'innovation
  • L'innovation
  • L'innovation
  • L'innovation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !