L'éloge de lucrèce borgia

496 mots 2 pages
UNE TRAGEDIE SANGLANTE, UNE ŒUVRE EBLOUISSANTE

Depuis la première de Lucrèce Borgia à la comédie française, il n’est pas un jour sans qu’un journaliste- ou prétendu tel n’utilise sa plume pour gémir au scandale, hurler à l’assassin, implorer même la censure. Quel est donc la raison de tout ces émois ?
Victor Hugo grand génie dramaturge à écrit l’une de ses œuvres la plus controversée en 1833, Lucrèce Borgia de son seule nom provoque un sentiment terrifiant.. Surgie d’une histoire lointaine et légendaire, elle accède au rang de mythe littéraire grâce son crime de théâtre. Les reprises successives du drame prouvent, si besoin est, que cette héroïne est l’emblème du spectaculaire romantique. Placée au centre des regards, cette criminelle devient très vite un repère, un point de comparaison, une référence !
Cette femme dont toute la généalogie a condamnée, suit les traces particulièrement perfides d’une famille Italienne puissante. Fille incestueuse avec son père et ses frères, elle se complait dans une vie de drames. Ses actions seules font d’elle la coupable idéale à des meurtres d’empoisonnement, mais font aussi d’elle une victime prédestinée.
Il y a dans Lucrèce Borgia deux sentiments immuables auxquels le poète a consacré toute sa volonté, l’amour maternel et la vengeance, et combinés ensemble l’un procède de l’autre. Une mère comme une meurtrière. Une maternité blessée, une libido affirmée et une sanguinaire cruauté font de Lucrèce Borgia une beauté redoutée. La mère douloureusement séparée de son sang et de sa chaire est déchirée, c’est ce qui rend ce personnage d’autant plus grand et fort.
Comment la famille Borgia peut elle avoir eu en son sein une femme qui est capable de sacrifié un tel lien maternel ? Après tout n’est-ce pas la seule qui prouve par ses actes l’amour familiale, dont elle même à était privée ?
Lucrèce Borgia brave les interdits, et en effet prouve que ce lien qui uni une mère et son fils est indéfectible. Malgré une fin tragique et

en relation

  • Sujet bac francais victor hugo et stendhal ( 1ére es )
    1027 mots | 5 pages
  • Analyse "mon bras pressait ta taille frêle" de victor hugo
    747 mots | 3 pages
  • V.Hugo
    1789 mots | 8 pages
  • Hugo et jeune nerval
    9660 mots | 39 pages
  • Drame romant
    4203 mots | 17 pages
  • Supplément au voyage de Bougainville Fiche de lecture
    3481 mots | 14 pages
  • Dom Juan Fiche De Lecture
    3514 mots | 15 pages
  • Antonin artaud, biographie
    5575 mots | 23 pages
  • Antonin artaud
    5419 mots | 22 pages
  • Anthologie poetique
    3692 mots | 15 pages