L'éloge de l'ombre de tanizaki et heart of darkness de joseph conrad

Pages: 6 (1366 mots) Publié le: 10 février 2011
L’éloge de l’ombre – Tanizaki et Heart of Darkness – Joseph Conrad

Dans l’œuvre l’éloge de l’ombre de Tanizaki on retrouve cette collision entre l’ombre et l’obscurité du Japon traditionel avec la lumière de l’Occident. Dans la nouvelle de Joseph Conrad – Au cœur des ténèbres, on observe aussi ce symbolisme important, celui de l’obscurité et de la lumière.
Tout d’abordil me semble intéressant à commenter les quelques mots que je viens d’évoquer. Ainsi le mot « l’ombre » figure dans le titre de l’œuvre de Tanizaki et par définition est une zone sombre. « L’obscurité » est par définition l’absence de lumière. On connote ces deux éléments souvent péjorativement. Il est donc important à mettre en évidence que généralement l’effet de la lumière est positif, alors quel’effet de l’obscurité est négatif. Mais même si la lumière est le contraire de l’obscurité, si elle est brillante, pénétrante et expansive, il ne faut pas oublier que sans l’obscurité non seulement la lumière ne pourrait être reconnue comme telle, mais aussi elle n’existerait pas. Ainsi déjà dans la bible, Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres: “Dieu appela la lumière jour, et il appelales ténèbres nuit. (Genèse)” On voit que le mot “ténèbres” surgit également dans le titre de l’oeuvre de Conrad: “Au coeur des ténèbres”.
Je vais vite résumer cette longue nouvelle de Conrad: L’histoire raconte d’un jeune officier, Marlow, qui monte le cours d’un fleuve au Congo, pour remplacer au coeur de la jungle africaine le directeur Kurtz, trafiquant d’ivoire, dont on n’a plus de nouvelles.Il quitte d’Europe et ses villes sépulcrales pour atteindre les côtes sauvages du continent africain. Mais plus Marlow pénètre dans le coeur de l’Afrique noir, plus il s’éloigne de la civilsation. Il atteint l’humanité des origines, une humanité intégrée à la nature, une humanité à la sauvagerie effrayante. On peut dire qu’il s’agit d’un voyage dans l’inconnu, un voyage dans l’obscurité.
Ce thèmede l’obscurité nous est montré tout au début, lors du passage où Marlow se rend vers les bureaux de la société pour recevoir des informations sur son voyage. La société est décrite comme la plus grande de la ville. Mais une fois à l’intérieur du bureau, Marlow y rencontre deux femmes qui sont en train de tricoter. Elles sont vêtues d’une manière simple, et décrites avec des yeux baissés. Elles nese parlent pas, mais continuent à tricoter la laine noire. Dans la petite pièce il y a presque une absence totale de la lumière. L’atmosphère est obscure et sombre. En effet toute la rencontre est décrite comme désagréable et déplaisante. On peut y interpréter ce qui attendra Marlow lors de son voyage au “coeur des ténèbres”: l’inconnu, l’incertitude, l’obscurité et l’ombre.
Par la suite alorsque l'équipage à bord du navire observe les paysages autour d'eux, Conrad décrit Londres de la manière suivante: "a haze rested on the low shores that ran out to sea in vanishing flatness. The air was dark above Gravesend, and farther back still seemed condensed into a mournful gloom, brooding motionless over the biggest, and greatest town on Earth." Conrad relève l’image que les Britanniques seconsidèraient comme supérieurs à ceux qui occupaient le pays avant eux. L’image de leur arrogance est décrite par l’obscurité. Durant cette époque, les Britanniques pensaient qu’ils possédaient le droit de civiliser les “sauvages” de l'Afrique. Paradoxalement, ils étaient encore beaucoup plus barbares que les Africains, qu’ils désignaient comme «non-civilisé”.
Ici on peut faire une rapproche avec“l’éloge de l’ombre” de Tanizaki. Bien sur l’auteur japonais ne souligne pas du tout l’arrogance du monde occidentale, mais on retouve des éléments qui nous montrent que les Occidentaux ont beaucoup influencé le Japon. Le mode de vie occidental s’est introduit dans le quotidien japonais, on peut donc dire que le Japon s’est occidentalisé. Ceci nous montre Tanizaki par des exemples comme les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Heart of darkness
  • Joseph conrad
  • L'éloge de l'ombre
  • L'eloge de l'ombre
  • Joseph conrad , le compagnon secret
  • Au cœur des ténèbres
  • Analyse "au coeur des ténèbres" de joseph conrad
  • Analyse "au coeur des ténèbres" de joseph conrad

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !