L'énonciation dans fight club

3563 mots 15 pages
Fight Club, est un film américain réalisé par David Fincher, et sorti en 1999. Il s’agit d’une adaptation du roman de Chuck Palahniuk paru en 1996. L’histoire est celle d’un trentenaire, expert en assurances, qui, las de son quotidien rasoir et de ses insomnies répétées, décide de changer ses habitudes. Il se rendra à des réunions de gens malades notamment d’hommes atteints du cancer des testicules où il rencontrera Marla, jeune femme torturée en quête de renouveau comme lui. Plus tard, il fait la connaissance de Tyler Durden, un vendeur de savon anticonformiste, radicalement opposé à la société de consommation. Suite à un incendie chez lui, l’homme va être hébergé par Tyler, qui, très rapidement va le convaincre de renoncer aux règles dictées par la société, en commençant par former un club de combat clandestin dans le sous-sol d’un bar : le « Fight Club ». Petit à petit, le personnage va changer son mode de vie, et son attitude vis-à-vis du système en général. Une véritable armée est bientôt formée par le Fight Club, et effectue diverses opérations commando à travers la ville, visant à troubler l’ordre. Mais un jour, Tyler disparaît, et lorsque le personnage part à sa recherche en suivant ses traces, il finit par réaliser qu’il est Tyler Durden. Finalement, le personnage prend conscience de sa propre machination, et de son trouble de la personnalité multiple, il est désormais pris au piège dans l’engrenage de ses actes qu’il va devoir assumer comme siens. Il s’agit d’étudier Fight Club sous plusieurs angles d’approches se référant à des théories du cinéma : les théories de l’énonciation et de la narration. En effet, ce film offre une construction particulière quant à la mise en œuvre du récit. Comment l’énonciation du récit s’opère-t-elle ? De quelle façon le récit est-il transmis au spectateur ? Le dispositif dont il est issu est-il perceptible ? Quel type de mise en scène s’offre au spectateur et comment la perçoit-il ? Nous nous devons dans un premier temps

en relation

  • Du rock psychédélique au rock progressif
    7689 mots | 31 pages
  • Étude du doc ecolo.
    26986 mots | 108 pages
  • Dictionnaire
    95843 mots | 384 pages
  • Manuel prof anglais on target terminal
    99856 mots | 400 pages
  • Légiférer en matière linguistique
    150543 mots | 603 pages
  • Electro biplogénèse
    191518 mots | 767 pages
  • Harcèlement moral
    227187 mots | 909 pages