L'équilibre kéynesien

Pages: 5 (1132 mots) Publié le: 23 mai 2011
Les analyses économiques de Keynes sont devenues célèbres à partir des années 1930. En effet, la crise économique de 1929 a démontré les limites et les insuffisances des thèses, classique et néo-classique. Ainsi on s’est rendu compte que les mécanismes spontanés du marché n’étaient pas toujours capables d’assurer ni de maintenir l’équilibre économique.
Keynes a mis en évidence les insuffisancesdu marché et a présenté comme principal remède, l’intervention de l’Etat.
Une situation où la production est supérieure à la demande, est considérée par Keynes comme une situation de sous-consommation et suggère une intervention de l’Etat par plusieurs moyens pour augmenter la demande.
I – La fonction de consommation :
La consommation est une fonction croissante de revenu. Elle est présentéepar une fonction simple : C = f(R)  aR+b
« a » : Propension marginale à consommer = C R  variation de la consommation qui résulte de la variation du revenu.
Exemple :
En t1 : R1 = 1000 C1 = 600
En t2 : R2 = 1600 C2 = 670
R = 100 C = 70  a = 70100 = 0,7
« a » égale 0,7 signifie que 70% de l’accroissement du revenu vont à la consommation, et les 30% qui restent vont à l’épargne.
C/R =Propension moyenne à consommer.
« b » : niveau de consommation lorsque R=0 (précisons que revenu national, production, offre globale, signifient la même chose) c’est une consommation incompressible.

La bissectrice (b) exprime la dépense totale du revenu.
1-a = S R  Propension marginale à épargner.
Les deux droites de consommation et d’épargne sont parallèles uniquementlorsque a = 0,5
II – L’investissement :
L’investissement est une donnée indépendante du revenu. Pour Keynes, l’investissement dépend de l’évolution du taux d’intérêt et de l’importance de la demande future.
En effet, lorsque le taux d’intérêt diminue, les investisseurs qui n’ont pas de fonds disponibles sont encourager à emprunter et à investir. Les investisseurs qui disposent de fonds, vontconsidérer qui les placements financiers ne sont pas intéressants (taux d’intérêt faibles) et préfèrent investir en créant par exemple des entreprises.
Ainsi dans l’analyse keynésienne, l’investissement n’est pas présenté par une fonction mais par une constante.
III – La détermination de l’équilibre :
A – Equilibre en économie fermée :
Une économie fermée n’a pas de relations économiques avec le restedu monde. Il y a équilibre macro-économique lorsque l’offre globale est égale à la demande globale.
Donc équilibre => Offre Globale = Demande Globale => R = C+I => C+S = C+I => S=I
Il y a équilibre macro-économique lorsque l’épargne globale est égale à l’investissement globale.
Pour toute situation autre que l’équilibre, on a S = I +  Stocks
Les stocks jouent un rôle d’ajustement entre lesemplois et les ressources. En effet si l’offre est supérieure à la demande, les stocks augmenteront. Si par contre l’offre est inférieure à la demande, les stocks diminueront.
Exemple :
Soient les données suivantes :
a = 0,6 b = 10 I = 30
Calculer :
- Le seuil d’épargne
- Le revenu d’équilibre
- La variation des stocks pour R = 110
=======================
 Le seuil d’équilibre (R) = b1-a R = 100,4  R = 25
 Le revenu d’équilibre  R = C + I => I = S  (1-a)R – b = I
 0,4 R – 10 = 30  R = 400,4  R = 100
 Demande Globale = C + I => aR + b + I
 0,6 (110) + 10 + 30 = 66 + 10 + 30 = 106
Pour R = 110,  Stocks = +4
B – Le multiplicateur keynésien :
Contrairement aux classiques et néo-classiques, qui considèrent que l’équilibre économique, est unesituation généralisée à l’ensemble des marchés de l’économie (égalité de l’offre et de la demande sur les trois marchés), Keynes estime qu’on peut avoir un équilibre sur le marché des biens et services sans équilibre sur les autres marchés.
Pour Keynes, un chômage non volontaire est possible, en effet Keynes avance que les entreprises n’embauchent pas seulement parce que les salaires diminuent,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Logique Keynesienne
  • Théorie keynesienne
  • L’equilibre du budget
  • Model keynésien
  • Modèle keynésien
  • L'analyse keynesienne
  • Les Post-Keynésiens
  • L'approche keynesienne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !