L'été rouge chronique de la révolte populaire en france (1841) , de jean-claude caron

Pages: 7 (1691 mots) Publié le: 24 février 2011
Fiche de lecture

Fiche de lecture du livre « L'été rouge : Chronique de la révolte populaire en France (1841) », de Jean-Claude Caron.

« L'été rouge : Chronique de la révolte populaire en France (1841) », est un livre écrit par Jean-Claude Caron en 2002, et publié par Aubier, dans la « Collection historique ». Jean-Claude Caron est un historien français, docteur en histoire depuis 1989, etobtient sa thèse d'habilitation à diriger des recherches en 1999. Il est président de la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du 19ème siècle, membre du conseil d’administration de la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du 19ème siècle, et de la Société des Études Romantiques. C'est un homme qui a étudié principalement les révolutions en France,c'est pourquoi « l'été rouge » résume particulièrement bien les évènements qui se sont passés l'année 1841.

L'ouvrage de Jean-Claude Caron met l'accent sur un aspect bien particulier de l'histoire de la France, celui de la révolte de juin à septembre 1841: durant l'année 1840, la fiscalité est un moyen de tensions entre les populations et l'État, mais c'est surtout l'utilité de l'impôt et deson montant qui sont remis en cause, du fait qu'il y a beaucoup de gens pauvres dans le pays. La France est restée encore à la Monarchie de Juillet, et c'est alors qu'en août, un homme bouleverse le système français, ainsi que la population française : Jean-Georges Humann. Cet homme, ancien député du Bas-Rhin, devient alors ministre des Finances du gouvernement de l'époque, et pourtant, commenceavec un sérieux handicap : le budget des finances de la France a un très gros déficit. Mais Humann a une excellente réputation, du fait de sa fortune bâtie sous l'Empire, ainsi que grâce au fait qu'il a détenu le portefeuille des Finances lors du règne de Louis-Philippe. C'est donc sans craintes qu'il propose une sorte de nouveau projet : il ne veut pas faire un impôt en hausse, car cecialimenterait la colère de la part de la population française selon lui, mais il décide de faire payer un nouvel « impôt » : celui d'une taxe sur les portes et les fenêtres. Pour lui, c'est la meilleure solution en ces temps de crise, et ou la France est en déficit. Il souhaite également faire un recensement de toute la population, afin que personne ne puisse y échapper, même la classe bourgeoise. Pourtant,cet impôt va provoquer de vives réactions de la part de la population : avant, le système était simple, les mairies contrôlaient l'impôt entre les différents contribuables des communes; depuis ce nouvel « impôt », ce sont les agents du fisc, ainsi que les maires qui ont vont procéder au recensement. Cette
nouvelle méthode a fait beaucoup de bruit et il y a eu des réactions assez violentes de lapart des
français : des émeutes, des révoltes, des manifestations et beaucoup d'agitation. Ce livre décrit donc en détails de quelle façon tout cela a commencé, et quelles sont toutes les causes et les conséquences à ceci.
Dès le début de son ouvrage, l'auteur explique de quelle façon la France est tombée dans une crise conjoncturelle et comment ceci a pu contribuer à mettre en place lesévènements de « l'été rouge »; il montre par exemple les graves inondations qu'il y a eu, l'émergence très rapide du communisme (il y a un mouvement d'anticommunisme dans tous le pays ou même l'expression « traquer le rouge » est employée), le coup du régime de juillet, les « sociétés secrètes », des grèves, des manifestations ouvrières et celles pour les fruits et légumes et également beaucoupd'entraves à la circulation etc... ont été autant de facteurs qui expliquent comment tout ceci pouvait prévoir « l'été rouge ». Le climat dans le pays n'est pas des plus calmes, et de violents affrontements commencent. Caron nous dit que « […] mais il n'en demeure pas moins que pour les classes inférieures, rurales ou urbaines, la perception de l'impôt constitue le premier déclencheur de révolte »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les révoltes populaires
  • Dissertation de géographie : l'été en france
  • Commentaire de la chronique de jean de venette
  • Les grandes chroniques de France
  • Une révolte est-elle possible en france?
  • Reischtag de christo et jeanne claude
  • L'atelier de jean claude grumberg
  • Jean claude romand

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !