L'établi

Pages: 33 (8183 mots) Publié le: 13 novembre 2012
L’ange et le Vampire
“Everybody’s changing” par VishousGirl

Part 1

You say you wander your own land But when I think about it I don’t see how you can… (“Everybody’s changing” de Keane) ***

Le vent de la nuit provoquait une chair de poule sur toute la peau qui y était exposée. Il sifflait si fort à ses oreilles, que John n’aurait rien pu entendre, si ce n’est le moteur de sa moto quifonçait à toute allure à travers les rues de Caldwell. En cela, un casque aurait pu être utile, mais il détestait ces machins, ça lui donnait l’impression d’étouffer et il le supportait très mal. Ce n’était pas comme s’il risquait d’avoir un accident non plus, ses réflexes étaient bien trop bons, et son corps trop agile. Il jeta un œil en arrière, s’attendant presque à voir une seconde moto lesuivre, comme d’’habitude, mais Qhuinn n’était pas là ce soir. Quand John avait commencé la moto, son ahstrux nohtrum s’était d’abord cantonné à son Hummer, mais à tous les coups, son protégé le semait, il avait donc dû s’adapter. John eut un sourire un peu mélancolique en y repensant. Parce que ce soir, ce n’était pas à la rescousse d’un des Frères qu’il fonçait. C’est lui-même qu’il essayait desauver en fuyant le manoir, en zigzagant dans la circulation. Et pour cela, il devait être seul. Il avait laissé un message à Tohr pour lui faire part de son besoin de prendre le large. Son père adoptif le transmettrait à Qhuinn et Blay dès que ces deux-là sortiraient de leur chambre. Depuis qu’ils s’étaient unis, quelques jours plus tôt, les deux vampires ne se lâchaient plus. John était content queses deux meilleurs potes aient enfin arrêté les conneries pour trouver le bonheur ensemble – même si, quelque part, c’était une des composantes qui l’avaient poussé à embarquer une liasse de billet avant de sauter sur sa moto ce soir. Pas eux spécialement, mais… En ce moment, John était le seul membre de la confrérie à être seul. Il avait l’impression que tout le monde avançait autour de lui, quetout changeait, que tout bougeait, sauf lui. Il avait grandi. Il était devenu un guerrier fort et puissant. Il pouvait tenir un combat face aux Frères – les meilleurs guerriers de la race. Sur un plan physique, il avait donc évolué. Mais dans sa vie personnelle, rien ne changeait jamais. Il n’avait jamais connu ce déclic qui faisait vibrer les autres mâles du manoir. Il les avait vus, l’un aprèsl’autre se dédier, et tous avaient désormais un visage serein auprès de celle ou celui qu’ils aimaient – ce qui ne faisait que rappeler à John à quel point il était seul. Rien ne serait plus pareil. Jamais. Il s’arrêta devant une maison – où il savait devoir faire étape avant de pouvoir prendre la route. Il entra dans la maison qui avait été la sienne pendant un temps. La sienne, celle de Tohrment etWellsie. John évoqua le court laps de temps durant lequel il avait été le fils aimé d’une petite famille. Une larme solitaire roula sur sa joue. Sa première larme depuis une éternité. Il entra sans bruit dans la maison – qui était habitée par d’autres à présent.

John était trop discret pour se faire repérer par des civils, mais dès qu’il passa la porte, il se figea. Tout avait changé iciaussi. Comme partout ailleurs. Sans savoir pourquoi, il s’était imaginé que les choses auraient pu rester semblables au moins un peu. Mais non. Il surprit son reflet dans une vitre. Un visage endurci par le combat, avec une cicatrice sur la joue gauche – il la conservait d’un combat quelques mois plus tôt. Une barbe de trois jours ombrageait sa mâchoire carrée, contractée pour lutter contre lesémotions qui l’assaillaient. Il se dit qu’il ressemblait vaguement à un pirate, mais même cette réflexion ne le fit pas sourire. Il était concentré sur son propre reflet. Incapable de se détacher de ce mâle immense qui n’avait pas sa place ici. Cette maison faisait partie d’un souvenir, et le seul John Matthew qui y avait sa place était celui du passé. Un gamin fragile et effrayé, un petit prétrans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'établi
  • L'etablie
  • L'établi
  • L'etabli
  • L'établi, Robert Linhart
  • Devoir sur l'établi de Robert Linhart.
  • L'etabli de robert lin hart
  • Fiche de lecture l'établi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !