L'état stationnaire de ricardo

2303 mots 10 pages
L’état stationnaire de Ricardo.

Introduction.

David Ricardo (1772-1823) est né à Londres. Il commence à travailler dans une maison de change, à la bourse de Londres et son sens des affaires lui permet de faire fortune ; il entre au Parlement en 1819. Il publie Les Principes de l’économie politique et de l’impôt en 1817.
Ricardo pose au début du XIX les fondements de la doctrine libre-échangiste.
Il est en rupture avec les mercantilistes au niveau du commerce international, puisque ceux-ci veulent accumuler les métaux précieux (or, argent) et utilisent le protectionnisme pour que la balance commerciale soit excédentaire (pour permettre de faire rentrer sur le territoire les métaux précieux et d’en limiter les sorties) alors que pour les classiques, la richesse des nations se mesure par l’accessibilité de la population à une variété importante de biens.
La loi des avantages comparatifs est-elle réellement la solution à l’état stationnaire que Ricardo définit ?
Annonce du plan.

I – La théorie de l’état stationnaire de David Ricardo.

A – Elle s’inscrit dans celle de la rente foncière.

1) Les rendements décroissements.

Les rendements décroissants : accroissement pop et donc demande on cultive nouvelles terres moins fertiles rendements agricoles deviennent décroissants
Rente foncière augmente alors que les profits des fermiers baissent.

2) L’état stationnaire

La croissance devient nulle parce qu’il n’est plus rentable d’investir (à long terme, profit baisse) c’est l’état stationnaire une économie sans croissance : salaires augmentent, profits baissent (parce que les capitalistes paient les salaires).
Le niveau des salaires dépend pour beaucoup du prix des marchandises notamment le pain (nourriture de base des ouvriers) donc la hausse prix blé entraine la hausse prix pain, puis la hausse du salaire ouvrier et enfin la baisse du taux de profit.

B - Le libre-échange comme remède à l’état stationnaire de l’économie.

1)

en relation

  • Économie politique
    1388 mots | 6 pages
  • Ricardo
    1185 mots | 5 pages
  • Economie
    460 mots | 2 pages
  • Les echanges commerciaux internationaux
    2036 mots | 9 pages
  • échanges internationaux
    3749 mots | 15 pages
  • David ricardo
    496 mots | 2 pages
  • La croissance de la chine
    977 mots | 4 pages
  • Dissert
    4082 mots | 17 pages
  • La théorie des avantages
    2143 mots | 9 pages
  • Faut-il moins de croissancement ?
    1082 mots | 5 pages
  • La décroissance
    1041 mots | 5 pages
  • Dossier consommation en France
    1145 mots | 5 pages
  • Croissance et mondialisation
    848 mots | 4 pages
  • croissance et modélisation
    368 mots | 2 pages
  • Les marchés lorsqu'ils sont en crise
    308 mots | 2 pages