L'étranger albert camus

534 mots 3 pages
Montaigne, Essais, I, XXXI, 1580.

J'ai eu longtemps avec moi un homme qui avait demeuré dix ou douze ans en cet autre monde, qui a été découvert en notre siècle, en l'endroit ou Vilegaignon prit terre, qu'il surnomma la France Antarctique. Cette découverte d'un pays infini, semble de grande considération. Je ne sais pas si je me puis répondre (1), qu'il ne s'en fasse à l'avenir quelqu'autre, tant de personnages plus grands que nous ayons été trompés en cette-ci. J'ai peur que nous ayons les yeux plus grands que le ventre, et plus de curiosité, que nous n'avons de capacité : Nous embrassons tout, mais n'étreignons que du vent (2). Platon introduit Solon racontant avoir appris des Prêtres de la ville de Saïs en Egypte, que jadis, et avant le déluge, il y avait une grande Île nommée Atlantide, droit à la bouche du détroit de Gibraltar, qui tenait plus de pays que l'Afrique et l'Asie toutes deux ensemble : et que les Rois de cette contrée-là, qui ne possédaient pas seulement cette Île, mais s'étaient étendus dans la terre ferme si avant, qu'ils tenaient de la largeur d'Afrique, jusques en Egypte, et de la longueur de l'Europe, jusques en la Toscane, entreprirent d'enjamber jusques sur l'Asie, et subjuguer toutes les nations qui bordent le mer Méditerranée, jusques au golfe de la mer Majour : et pour cet effet, traversèrent les Espaignes (3), la Gaule, l'Italie jusques en la Grèce, où les Athéniens et eux furent engloutis par le déluge. Il est bien vraisemblable, que cet extrême ravage d'eau ait fait des changements étranges aux habitations de la terre : comme on tient que la mer a retranché la Sicile d'avec l'Italie : Haec loca vi quondam, et vasta convulsa ruina Dissiluisse ferunt, cum protinus utraque tellus Una foret (4). [On dit que ces terres, jadis violemment ébranlées en un gigantesque écroulement, ont été séparées alors qu'elles ne formaient qu'un seul continent auparavant.] Chypre d'après la Syrie; l'Île de Nègrepont, de la terre ferme de la

en relation

  • Albert camus - l'étranger
    1506 mots | 7 pages
  • L'Etranger, Albert Camus
    969 mots | 4 pages
  • Albert camus l'etranger
    354 mots | 2 pages
  • Albert camus l'etranger
    1440 mots | 6 pages
  • L'etranger - albert camus
    1441 mots | 6 pages
  • L'étranger, Albert Camus
    906 mots | 4 pages
  • L'etranger albert camus
    386 mots | 2 pages
  • L'Etranger de Albert Camus
    681 mots | 3 pages
  • L'étranger albert camus
    3548 mots | 15 pages
  • L'etranger, albert camus
    334 mots | 2 pages