L'étranger

542 mots 3 pages
Pour tous, l’étranger peut avoir plusieurs significations différentes. C’est quelqu’un qui est sans rapport, sans relation avec les autres. Mais c’est aussi quelqu’un qui vient d'un autre pays. Un étranger n'entre pas dans la classe d'une certaine normalité. Etre étranger, c’est refuser toute relation avec ses similaires, c’est refuser de vivre en société, c'est refuser les échanges, le partage, etc. Mais dans quelles mesures peut-on être étranger à la société ?
Tout d’abord, si l’homme est un être social, il ne peut pas être étranger à la société. Celui qui refuse de vivre dans une sociétéporte le nom de marginal et vit dans la société des marginaux. Donc on ne peut pas dire qu’il ne vit pas dans une société vu que même s’il vit dans une société différente de la nôtre, il n’est pas étranger dans celle-ci. Les marginaux sont ceux qui décident de rompre avec la société. A un niveau individuel, chacun utilise la marginalité pour son propre quotidien. Par exemple, les aborigènes sont étrangers sur leur propre terre et sont étrangers à la société. Ensuite, au niveau social, il semble que le plus souvent, les étrangers sont étrangesparce qu’ils n’ont pas la même culture, les mêmes vêtements, les mêmes langues, les mœurs. Mais rien n’empêche de dire qu’on n’est pas différents à leurs yeux. On ne communique pas avec eux, on ne sympathise pas avec eux, on n’essaye pas de les comprendre. Et pourtant, nous possédons avec tout homme, au moins un trait commun : nous sommes tous des humains. L’homme entre en société pour être protéger et pour protéger. La société a comme devoir, aider en cas de besoin absolu. Certains quittentleur pays d’origine pour s’enfuir des conditions de vie, des situations politiques qu’ils refusaient pour savourer de la liberté de conscience et de pensée. Mais nous ne leurs donnons pas cette liberté. De plus, au niveau religieux, nous sommes tous étranges car chacun à ses croyances et ses pratiques, et certains n’ont ni

en relation

  • L'étranger
    3413 mots | 14 pages
  • L'étranger
    845 mots | 4 pages
  • L'etranger
    1638 mots | 7 pages
  • L'etranger
    1073 mots | 5 pages
  • L'etranger
    968 mots | 4 pages
  • L'etranger
    372 mots | 2 pages
  • L'etranger
    329 mots | 2 pages
  • L'etranger
    584 mots | 3 pages
  • L'etranger
    522 mots | 3 pages
  • L'étranger
    6438 mots | 26 pages