L'étranger

845 mots 4 pages
I- Aspect et structure

Le poème se présente sous la forme d'un interrogatoire tendant à percer le mystère d'une identité, consciente de sa différence.
Le poème a une disposition typographique particulière : tirets, interrogations systématiques qui accrochent l'œil.

Contraste entre questions et réponses :
• parfois brutales, raccourcies jusqu'au monosyllabe avant de s'étirer à nouveau, à la fin
• réponses toujours en contradiction avec les questions, les niant fortement
• tutoiement du questionneur et vouvoiement de l'étranger :
=> Interprétation : refus de la familiarité, désir de maintenir une distance, entre le moi et les autres.

Communication :
Effet de mise en relief du verbe « dis ? » dès le début, à la fois expression familière, mais aussi fausse interrogation qui confère au langage sa force essentielle : renseigner, éclairer.

Echec de la compréhension ?
Phrases de plus en plus lapidaires : suggérer une certaine irritation du questionneur, qui apparaît encore plus nettement dans la dernière question avec les deux exclamations : « Eh ! … donc »

L'identité de l'étranger
Sens de l'article défini dans le titre :
Un effet puissant de chiasme entre le début et la fin :
- dès le début un homme énigmatique : difficile donc à analyser, à comprendre
- à la fin un « extraordinaire étranger » : redondance qui marque la distance (sens de étranger, sens de extraordinaire) : irritation ? admiration ?
Un écart entre le questionneur fictif qui ne semble pas percer le mystère et nous lecteur qui devons le percer :
=> N'est-ce pas une invitation à percer le mystère des autres textes du recueil ?

Transition : Un texte qui cherche à dévoiler l'autre par une série de questions qui veulent caractériser ses passions, ses goûts : progression de la famille à des idéaux spirituels (la beauté) et matériels (l'or).

II- La différence de l'étranger

Texte qui joue sur deux champs antithétiques : l'amour et la haine ou l'indifférence.
Le verbe aimer

en relation

  • L'étranger
    3413 mots | 14 pages
  • L'etranger
    968 mots | 4 pages
  • L'etranger
    1073 mots | 5 pages
  • L'etranger
    1638 mots | 7 pages
  • L'etranger
    372 mots | 2 pages
  • L'etrange
    1437 mots | 6 pages
  • L'etranger
    2611 mots | 11 pages
  • L'étranger
    542 mots | 3 pages
  • L'etranger
    584 mots | 3 pages
  • L'etranger
    522 mots | 3 pages