L'étude du smic en france

Pages: 20 (4764 mots) Publié le: 13 octobre 2010
Le SMIC en FRANCE

Sommaire

1 Introduction 3

1.1 Présentation 3

1.2 Contexte 3

1.3 Création du SMAG 3

2 Evolutions du SMIG 4

2.1 Loi du 18 juillet 1952 4

2.2 Loi du 29 juin 1957 4

3 Création du SMIC 5

3.1 Mode de fonctionnement du SMIG 5

3.2 Mode de fonctionnement du SMIC 5

3.3 Taux d’inflation 6

3.4 Cinq SMIC 7

3.5Imbroglio 7

4 Revalorisations 8

4.1 Souhait d’un SMIC a 1500 euros 8

4.2 Fin au pouvoir discrétionnaire 9

5 Suppression du SMIC? 10

5.1 La vision keynésienne 10

6 Conclusion 13

7 Annexes 14

8 Lexique 16

9 Bibliographie 17

2 Introduction

1 Présentation

Ce document a pour objectif de présenter la nécessité de créer un SMIG, de son évolution suite auxdifférents changements économiques de la société et de ces problématiques.

Le SMIG est en France le salaire minimum. Grâce à Paul Bacon, le SMIG fut créé par la loi du 11 février 1950 sous le gouvernement de Georges Bidault. Il est destiné à garantir aux plus défavorisés un pouvoir d’achat minimum pour vivre. Il vient mettre fin à douze années de blocage des salaires.

2 Contexte

Noussommes à l’époque de la quatrième république et la mesure est loin de faire l’unanimité. Toute la gauche (SFIO et PCF) s’oppose à ce projet soutenu par le gouvernement de Bidault.

Il rendit aux partenaires sociaux la liberté de négocier les salaires, mais à la fois pour laisser au gouvernement une flexibilité d’intervention dans le domaine des salaires et pour rassurer les syndicats qui craignaientdans certains secteurs l'obtention de salaires convenables. Il est calculé d'après un budget type, nécessaire à toute personne célibataire salariée vivant en région parisienne établie par une commission paritaire des partenaires sociaux : le fameux panier de la ménagère.

3 Création du SMAG

La valeur du SMIG était fixée par la Commission Supérieure des Conventions Collectives, créée par undécret du 3 mars 1950, qui avait la charge d’évaluer la composition du budget moyen des ménages pour servir à la détermination de la valeur du SMIG.
En août 1950 la commission présentait en Conseil des ministres un rapport et celui-ci prend alors un décret établissant le 1er SMIG à 64 francs pour la zone la plus basse et 78 francs en Île-de-France. Ce décret ne s’appliquait pas dans un certainnombre de départements français :

• Les départements d’Algérie,
• de la Guadeloupe,
• de la Guyane,
• de la Martinique et
• de la Réunion

dont le SMIG sera défini par la suite, en fonction des conditions locales, ainsi qu’aux professions agricoles pour lesquelles un SMAG (salaire minimum agricole garanti) sera mis en place quelques mois plus tard, ce que lestechnocrates parisiens considéraient comme injuste, il n’était pas nécessaire que le SMAG fut aussi somptuaire que son petit copain des villes le SMIG. On rectifia le tir en juin 1968 en alignant le SMAG sur le SMIG

.

3 Evolutions du SMIG

1 Loi du 18 juillet 1952

A partir de 1952, l’inflation est alors forte, à deux chiffres selon l’expression consacrée, le salaire minimum est indexé surl'inflation en raison d'une hausse importante des matières premières provoquée par la guerre de Corée, les prix à la consommation bondissent de 16 %. Les syndicats craignent que les salaires établis par convention ou accords collectifs ne soient vite rattrapés par les prix.

Le gouvernement Pinay pour les rassurer fit voter la loi du 18 juillet 1952 qui établissait l’échelle mobile du SMIG. Chaquefois que la hausse de l’indice des prix atteindrait 5%, le SMIG serait réévalué proportionnellement. Toutefois, entre deux réévaluations du SMIG, il devrait s’être écouler au moins quatre mois. Il adopte une échelle mobile des salaires sur la hausse des prix à chaque fois qu'elle dépasse 5 % sur le SMIG

2 Loi du 29 juin 1957

Une loi du 29 juin 1957 ramène à 2% la hausse de l’indice des prix,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le smic en france et aux etats unis
  • L'étude des immigrés en france
  • Le smic
  • SMIC
  • Le smic
  • Smic
  • Smic
  • Smic

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !