L'Aïd et les barbares

Pages: 6 (1336 mots) Publié le: 13 janvier 2014
L ‘ Aïd et les barbares
L’Aïd est bien plus qu’une fête musulmane ; et la pendaison de Sadam Hussein en ce jour révèle la vraie nature
de ses bourreaux.
C’est donc ce matin de la « Fête du sacrifice », L’Aïd el-Kebir, la « grande fête » îdal kabîr qui a été choisi pour
pendre le vaincu de Bagdad, livré par ses anciens alliés et geôliers US au gouvernement mis en place par
l’occupant. Mêmel’athée le plus farouche peut être révolté par la mort ainsi donnée et le choix de la date qui est
une injure à toutes les spiritualités, religieuses ou laïques. Ce choix est une signature barbare qui restera l’acte
signifiant le plus odieux de cette invasion-occupation-destruction d’une terre et d’un peuple qui n’aspire qu’a la
paix et devait commémorer ce même jour, une des plus belles pages dela pensée universelle, l’Aïd…
Par cet acte et par ce choix a été signifié très exactement ce que les auteurs ne respectaient pas, le monde s’en
souviendra.
DE QUELLE PAGE UNIVERSELLE PARLONS--NOUS ?
Rappelons et transposons dans notre temps humain ce que fut, rapporté par la légende puis transcrit par les trois
«religions du Livre » cet épisode de la transformation de la relation de l’hommeavec celui qu’il pensait être son
créateur :
• C’est le patriarche Abraham qui croyant devoir répondre à une injonction divine s’apprêtait à sacrifier son
fils aîné Ismaël, ou Isaac selon la tradition évoquée…Mais le geste fut interrompu par la révélation de la
valeur suprême de la vie humaine et une brebis fut substituée au fils pour être égorgée à sa place…
• Cette légende que certainsveulent parabole est inscrite pour toujours dans la mémoire de l’humanité, non
seulement celle des trois monothéismes qui s’y referent, mais aussi comme un acte fondateur du respect de
la vie humaine.
Nul doute que dans des âges plus anciens le prix de la vie humaine fut dérisoire. Nul doute que lorsque l’homme
pour guérir ses peurs s’inventa des Dieux, il songea à leur offrir parfois pour s’attirerleur bienveillance, ce qu’il
avait de plus cher, la vie même de ses proches. Nul doute que ces rites païens ou religieux dévoyés d’offrande
sanglante au Dieu aient pu continuer bien au-delà de la soumission d’Abraham, à inspirer encore les tenants des
trois religions du Livre, oublieux du message principal de respect de la Vie ; oublieux jusqu'à guerroyer sans fin
au nom du Christ, d’Allah oude Yahvé…
Pourtant ce jour là ce ne fut pas seulement la vie d’Ismaël ou d’Isaac qui fut en cause , ce fut l’avenir de
l’humanité, croyante ou pas en une transcendance divine :
• Le croyant sut, enfin, que sa foi était seconde par rapport au respect de la Vie humaine.
• L’incroyant pu percevoir qu’il existait quelque chose de «sacré » dans toute vie, que la raison seule suffisait
àreconnaître et qu’il convenait de respecter, comme une altérité laïque consacrée de façon irréductible.
• D’autres cultures et religions, orientales ou indiennes nord-américaines, avaient inscrit depuis le fond des
temps dans leur antique conception du monde ce respect de toute vie qu’il fallut chez nous reconquérir.
AVEC OU SANS L’AID…
Dés ce jour de l’Aïd l’un ou l’autre, celui qui croyait au ciel etcelui qui n’y croyait pas, avait trouvé le langage
commun possible de l’altérité reconnue et du respect infini des hommes. L’Aïd est aussi le pacte laïque absolu
qui lie les hommes, tous les hommes entre eux.
• Sans l’Aïd, pas de commandement «tu ne tueras point ». Sans l’Aïd pas de Droits de l’Homme, pas de
condamnation de la torture ou de la peine de mort. Sans l’Aïd pas de jugement descrimes. Sans l’Aïd l’âge
barbare aurait perduré indéfiniment et les fanatismes religieux auraient conservé leurs fondements..
• Avec l’Aïd tous ceux qui trahissent l’injonction de respect de la Vie se ramènent eux-mêmes à leur
condition barbare. Avec l’Aïd nul ne peut se prévaloir «de Dieu » pour perpétrer quelque crime que ce soit,
au nom du bien, de la morale ou du djihad également.
Avec...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'aide
  • Barbares
  • L'aide
  • Barbare
  • Barbares
  • Qui sont les barbares
  • Qui est barbare
  • L'aide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !