L'adversaire

544 mots 3 pages
La vision du monde de l'auteur :
Tout d'abord, Emmanuel Carrère est fasciné par l'étrange, l'inconnue, l'irréaliste et par les histoires folles. Il cherche avant tout à comprendre, à travailler la réalité avec exigence, il confronte également la réalité et il ne s'interdit pas totalement le pouvoir de l'imagination sur ces écrits. La vision du monde d'Emmanuel Est non conventionnelle. Il tente de percer la spirale du mensonge et le mystère de l'inconnu. Il ne se contente pas de se fier aux apparences, il pousse sa réflexion au-delà des connaissances existantes. Il se forge lui-même ses propres opinions à partir de ce qu'il a vécu et entendu. Pour lui, le monde dans lequel nous vivons représente beaucoup plus que la vie, la mort ou bien la quête du bonheur absolu. Nous vivons dans un monde où tous les gens s'efforcent de tous idéaliser et de se conformer aux exigences de la société actuelle. Emmanuel se passionne de l'inexplicable et de l'incompréhensible. Il aime essayer de comprendre et d'analyser ce que la société en général banalise et ne comprend pas. Bref, il essaye de comprendre et d'expliquer l'inexplicable. Il a un sens de l'observation hors pair et il essaye de garder un point de vue objectif. Grâce à cette vision dépourvut de préjuger et de jugement, il peu porter un regard sur des êtres qui ont commis des atrocités, de manière plus juste et qui se rapprochent de la réalité absolue. Tous les éléments sordides et atroces qui se passent sur la terre en effraient plusieurs. La forte majorité du monde ne cherche pas à comprendre, car l'incompréhensible représente l'inconnue et ceci fait peur aux gens. Carrère, passe par dessus cette peur et ses préjugés pour essayer de comprendre et par le fait même essayer de ce rapproché de la vérité. Nous pourrions très facilement le comparer avec Socrate. Un être qui favorise la remise en question de l'homme. Dans se cadre ci, l'on remet en question des questions fondamentales dont en autre le droit à la vie et le droit

en relation

  • l'adversaire
    584 mots | 3 pages
  • L'adversaire
    961 mots | 4 pages
  • L'adversaire
    251 mots | 2 pages
  • L'adversaire
    498 mots | 2 pages
  • L'adversaire
    585 mots | 3 pages
  • L'adversaire
    530 mots | 3 pages
  • L'adversaire
    1859 mots | 8 pages
  • Analyse L'adversaire
    1027 mots | 5 pages
  • disertation sur l'adversaire
    667 mots | 3 pages
  • Résumé l'Adversaire
    282 mots | 2 pages