L'affiche rouge, le trou d'obus, la lettre à Manoukian

1441 mots 6 pages
L’Affiche rouge
I/Présentation de l’œuvre
-affiche de propagande
-février 1944, avant l’exécution des résistants
-régime de Vichy
-Etat Français (1940-1944) chef d’état : Philipe Pétain, Gouv. : Laval
-film : Les Faits d’armes de la semaine, 1944
Contexte :
-Maréchal Pétain organisa la révolution nationale sur une France traditionnelle/ il collabore avec l’Allemagne pour améliorer le sort des Français, la milice arrête les résistants et déportent les juifs
-réseau de Manouchian de résistants étrangers et pour la plupart juifs.
II/Description et interprétation
-La couleur rouge est dominante mais il y a aussi du noir
-Slogan : Des libérateurs ? Couleur blanche
La couleur blanche et l’interrogation mettent en doute l’innocence des résistants, le rouge évoque le sang (des victimes des résistants) et le noir la mort.

-Organigramme renseigne sur le nom, la religion, le nombre de morts, participation aux attentats la nationalité+leurs portraits en forme de rond en noir et blanc Pointe vers le bas, Manouchian, chef du réseau.
-Les portraits sont patibulaires de manière à véhiculer la peur, le rouge rappelle toujours le sang, le crime.
-La pyramide hiérarchique pointe vers les photos (déraillement de trains, corps criblé de balles, armes, assassinats, cadavres) photos choquantes
Les photos veulent véhiculer la peur et l’imagination de la population, elles sont sorties de leur contexte et donc ne sont pas forcément des actions de résistants.
-Sous-titre : La libération par l’armée du crime ! en rouge libération en gros caractères le sous titre est la thèse, réponse au titre ; les résistants sont donc des criminels.
Cette affiche du régime de Vichy transforme la réalité : le combat des résistants contre l’occupant allemand en action criminelle et coupable. Elle permet aussi de dissuader d’entrer dans la résistance.
III/Rapprochement avec une autre œuvre
Rapprochement avec une autre œuvre (1943)
Ressemblances : (rouge et noir)

en relation

  • FICHIER_COMP_6237fr3_n_0
    135911 mots | 544 pages