L'albatros

1162 mots 5 pages
intro : ce poème st le douzième de la section spleen et idéal , la première du recueil les fleurs du mal. c 'est un sonnet irrégulier , puisque baudelaire désireux d'adapter les formes classiques , aima varier la disposition des rimes. ses rimes sont identiques et embrasses dans les deux quatrains , elle sont néanmoins inversées . en outre la disposition est aussi inversée dans les deux tercets.ce qui revele une volonté de raffinement esthétique : jouer avec des contraintes parfaitement maitrisées tout en les respectant. dans le souvenir d'une vie deja vécue , le poète semble chercher un remède au déchirement intérieur qui fait alterner des accès de désespoirs , et des épisodes plus calmes. c'est le propre de la souffrance psychique. tout comme baudelaire , d'autres écrivains gerard de nerval , george sand notamment , s'intéressent a la question posée par la théorie de la palingénésie.

problématique : comment le poète se met il en scène dans un univers idealisé ?

1. LA PEINTURE D'UN PASSE IDEALISÉ 1) un décor superbe et exotique 2) souvenirs et sensations d'un paradis perdu

2. LA MISE EN SCENE DU " MOI" 1) un poète au centre de l'univers 2) la tension entre sérénité apparente et secret tourment

1.1) des le premier vers le décor est planté et le lieu est placé sous le signe de l'antiquité et de la philosophie . ce décor est devoloppé par deux propositions subordonnées relatives " que les soleils marins teignaient de milles feux" " et que leurs grands piliers , droits et majestueux " . reference a l'architecture antique qui recherche l'equilibre des proportions " droits et majestueux". recherche d'une rectitude , d'une droiture morale et aussi d'une élévation spirituelle: représentation de la verticalité. " majestueux represente la grandeur , la solennité du lieu. fusion de deux éléments : la mer et le soleil : pluriel poetique " soleils marins" les lieux sont baignés par l'éclat du soleil .

en relation

  • L'albatros
    1650 mots | 7 pages
  • L'albatros
    480 mots | 2 pages
  • L'albatros
    594 mots | 3 pages
  • L'albatros
    2137 mots | 9 pages
  • L'albatros
    1556 mots | 7 pages
  • L'albatros
    1696 mots | 7 pages
  • L'albatros
    790 mots | 4 pages
  • L'albatros
    1383 mots | 6 pages
  • L'albatros
    1057 mots | 5 pages
  • La l'albatros
    411 mots | 2 pages