L'albatros

1108 mots 5 pages
L'albatros de Charles Baudelaire

Intro :
• Cette oeuvre s'inscrit parfaitement dans romantisme étant donné que B réussit à transmettre son désespoir au lecteur. A représente propre condition du P déchiré entre aspiration à élévation nommé spleen et condition humaine réelle.
• B faisait partie génération poète maudit, c'est-à-dire incompris par gens époque.

1) Deux conceptions du monde qui s'oppose :

a Deux espaces principaux confrontés : ciel (espace A) et pont bateau (espace H) :
• Opposition (antithèse) par Dimension : infini, ouvert/limité, fermé),
• Situation : au dessus, vertical / bas, horizontal
• Connotation : liberté, évasion/plat, terre à terre, absence d'élévation
==> Liberté A se heurte à environnement clos navire

b. L'albatros est personnifié :
Description A marqué par différence entre Ciel et Terre
Termes valorisants se rapporte à A dans son univers et adjectifs dévalorisant se réfère A dans celui H

Albatros mis en valeur dans son univers :
• Pureté ('ailes blanches, azur')
• Amplitude ('grandes ailes, géant, vaste') permet imaginer immenses ailes recouvrant et protégeant océans (hypallage 'vaste oiseaux des mers' = oiseaux des vastes mers)
• 'Ailes' connoté à légèreté, sérénité ('indolents'), sublime, grâce, car se laisse porter
• Puissance, domination, >ité dans son univers ('rois, prince'), A majestueux règne au dessus H ('grandes ailes blanches' peut même évoquer hermine impériale)
• 'Indolents compagnons' marque confiance et nonchalance
• Caractère pacifique, aucune présence hostilité et font même preuve d'humanité : impression égalité avec H ('compagnon de voyage') mais A se révélera même + humain que matelots

Mais cette image valorisante s'inverse :
• Oxymore 'infirme qui volait' marque transition
• Poème donne 2 visions radicalement opposées : autant A en vol est majestueux, allure souveraine autant lorsqu'il se pose paraît ridicule

Les thermes dévalorisant de l'Albatros sur le sol :
• 'déposés' évoque

en relation

  • L'albatros
    1650 mots | 7 pages
  • L'albatros
    480 mots | 2 pages
  • L'albatros
    594 mots | 3 pages
  • L'albatros
    2137 mots | 9 pages
  • L'albatros
    1556 mots | 7 pages
  • L'albatros
    1696 mots | 7 pages
  • L'albatros
    790 mots | 4 pages
  • L'albatros
    1057 mots | 5 pages
  • L'albatros
    1383 mots | 6 pages
  • La l'albatros
    411 mots | 2 pages