L'amour de loin

2378 mots 10 pages
L'Amour de loin – Kaija Saariaho

J'ai choisi, dans cette présentation de l'opéra de Kaija Saariaho, de m'intéresser principalement à la partie musicale. En effet, l'exposé de mes camarades ayant pour la plus grande partie porté sur l'action et la mise en scène, je ne reviendrai pas dans le détail sur ces points.

L'écriture et l'analyse musicale de cette œuvre étant assez complexe, je me suis reposé sur une écoute et un visionnage précis de l'opéra et sur une documentation (partition réduction pour voix et piano et articles d'analyse) me livrant des clés pour la compréhension de L'Amour de loin. Cette présentation doit être abordée comme un compte-rendu des différentes étapes de mon travail : écoute, visionnage puis analyse et recherche.

Dans un premier temps, je présenterai l'auteur, ses influences et les caractéristiques générales de son travail, ainsi que le contexte de cette œuvre en particulier. Dans un second temps, je m'intéresserai aux caractéristiques de l'écriture musicale, vocale et orchestrale de cet opéra.
Enfin, je chercherai à déterminer les liens stylistiques et la place de l'Amour de loin dans l'histoire et la tradition de l'Opéra.

Kaija Saariaho et les caractéristiques générales de son travail

Kaija Saariaho, compositrice finlandaise, née en 1952, commence ses études de composition à la Sibelius Academy de Helsinki en 1976. Elle s'inscrit dans un mouvement d'écriture post-sériel, position à contre-courant de la pensée dominante de l'époque. Elle confirmera quelques années plus tard cette position en créant avec d'autres musiciens finlandais l'ensemble Korvat auki ! (« Oreilles ouvertes ! ») : « Nous pensions que les gens avaient besoin d'une musique post-sérielle, et ils avaient été négligés depuis longtemps en Finlande, où la musique post-sérielle n'avait pu être appréciée que par quelques privilégiés ; notre idée était de l'apporter à tout le monde ».

On peut noter durant la formation de Kaija Saariaho l'importance

en relation

  • anthologie sûr l'amour et le suréalisme
    2641 mots | 11 pages
  • anthologie
    1405 mots | 6 pages
  • Anthologie
    2701 mots | 11 pages
  • Sauve moi
    1560 mots | 7 pages
  • l'amour
    7402 mots | 30 pages
  • sables mouvants
    1319 mots | 6 pages
  • l'amour
    620 mots | 3 pages
  • Faut-il aimer la vérité?
    1351 mots | 6 pages
  • Coca
    9197 mots | 37 pages
  • Anthologie francais
    1393 mots | 6 pages