L'architecture moderne, une histoire critique

Pages: 68 (16857 mots) Publié le: 17 décembre 2013

L’ARCHITECTURE MODERNE
Une histoire critique
Kenneth Frampton
Introduction
Plus on est rigoureux dans la recherche de l’origine de la modernité, plus cette origine semble s’éloigner dans le temps. On la fait généralement remonter, sinon à la Renaissance, du moins au au milieu du XVIIIème : une nouvelle conception de l’histoire amena alors les architectes à remettre en cause le canonclassique hérité de Vitruve et à étudier les vestiges de l’Antiquité en vue de fonder une base plus objective sur laquelle travailler.
Les mutations techniques intervenues au cours du siècle des Lumières, indique que les conditions d’apparition de l’archi moderne advinrent lorsque Claude Perrault contesta la validité universelle des proportions selon Vitruve (fin du XVIIème), et le divorce entreingénieurs et architectes (au moment de la fondation de la 1ère école d’ingé : l’ENPC en 1747).
Tous les arts sont plus ou moins limités par leur moyen de production et de reproduction, mais cela est doublement le cas pour l’archi car elle est conditionnée non seulement par ses propres techniques, mais aussi par des forces productives qui lui sont extérieures.

PREMIERE PARTIE : Changements culturelset nouvelles techniques 1750-1939
Chapitre 1 : Evolution des cultures : l’architecture néoclassique, 1750-1900
L’archi néoclassique est né de deux changements, à la fois distincts et connexes, qui ont transformé les relations entre l’Homme et la nature. Le premier est la rapide croissance de la capacité des Hommes à maîtriser la nature (évolution des techniques limitées de la Renaissance). Lesecond est le bouleversement complet de la conscience humaine même, en réaction aux grandes mutations sociales, il a provoqué une nouvelle forme de culture, qui s’accordait aussi bien aux modes vie de l’aristocratie déclinante qu’à ceux de la bourgeoisie montante. -> style rococo
Le style tarabiscoté des intérieurs rococo de l’ancien régime et la sécularisation de la pensée des Lumières incitèrentles architectes à recherche le « style vrai » dans une réévaluation précise de l’Antiquité.
Après quinze ans de troubles incessants, l’ère napoléonienne requérait des édifices fonctionnels symbolisant sa grandeur et son autorité.
Ledoux, Salines royales d’Arc-et-Senans : en incluant de manière fictive toutes les institutions de sa ville idéale dans cette typo restreinte, Ledoux élabore une« physiognomonie » architecturale qui symbolise la visée sociale de formes par ailleurs abstraites.
Après la Révolution, le néoclassicisme évolua pour satisfaire aux nouveaux besoins en institutions de la société bourgeoise et en représentation de l’Etat républicain.
Après la défaite de Napoléon en 1815, l’inclination romantique dut céder à l’expression du nationalisme prussien. La combinaison del’idéalisme politique et des prouesses militaires semble avoir provoqué un retour au classicisme. Les grandes lignées du néoclassicisme de Blondel persistèrent jusqu’au milieu de XIXème grâce aux réalisations d’Henri Labrouste (bibli Ste Geneviève). Après Hittorf il fut l’un des premiers à affirmer que ses édifices arboraient à l’origine des couleurs vives. Il insiste sur la primauté de la structure(rationalité structurelle) -> conflit avec ses pairs.
1850 : deux tendances de l’héritage néoclassique : le classicisme structurel de Labrouste (culmine avec les livres de Choisy, car pour lui l’essence de l’archi est la construction) et le classicisme romantique de Schinkel (insistait sur la physionomie de la forme même) C’est grâce à l’enseignement de Guadet que les principes de la compositionclassique « élémentariste » furent transmis aux pionniers de l’archi du XXème (dont Auguste Perret et Tony Garnier).
Chapitre 2 : Transformations du territoire : l’urbanisme de 1800 à 1909
La ville fermée telle qu’elle s’était formée en cinq siècles fut bouleversée en cent ans par le jeu de forces socio-économiques et techniques sans précédent dont la plupart virent le jour en Angleterre à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Résumer histoire de l'architecture et de l'urbanisme modernes
  • Fiche de lecture histoire de l’architecture moderne
  • HISTOIRE DE L’ARCHITECTURE MODERNE 2. Avant-garde Et mouvement moderne (1890-1930)
  • l'architecture moderne
  • L'architecture moderne
  • Histoire de l'architecture
  • Histoire de l'architecture
  • Le corbusier et l'architecture moderne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !