L'argent et la violance

Pages: 8 (1875 mots) Publié le: 14 novembre 2012
L'argent et la violance

Objet composite, et tributaire, non seulement de son rôle de mesure neutre, mais de la vision qu’on en a, l’argent n’a jamais manqué de traduire et d’exprimer certains penchants humains, tels que l’égoïsme, ou encore l’agressivité. Jérôme Monod tire au clair cette caractéristique de l’argent, lorsqu’il affirme, dans son livre Les Vagues du temps : «L’argent estintimement lié à la violence». L’emploi de la forme passive, ainsi que de l’auxiliaire être, au présent gnomique, souligne que le lien entre l’argent et la violence est loin d’être momentané ou accidentel, mais il est bel et bien intrinsèque et pérenne, comme le souligne justement l’adverbe intimement. S’il est difficile d’attribuer à l’argent, en soi, la qualité de la violence, comme le laisse entendrele choix de la forme passive, qui suppose un complément d’agent, pouvant s’identifier à l’homme, il n’est pas dénué de sens, en revanche, de le percevoir comme un facteur, qui ne cesse pas d’inciter à la violence. Cependant, avoir l’argent, s’en servir, pouvoir le préserver, ou l’augmenter, ne nécessite pas seulement la bonne volonté, qui peut se décliner en tel ou tel acte de violence, maiségalement tout un art d’acquisition, qui révèle l’aptitude de l’homme à mieux utiliser cet art, dans le cadre de l’échange, ou même l’émulation. N’est-il pas alors légitime de considérer l’argent comme un outil, destiné à se substituer à la violence humaine ?L’examen deL’Avare de Molière, L’Argent de Zola, et La Philosophie de l’argent (chapitre 3, sections 1 & 2) de Simmel, nous permettra d’appréhenderd’abord l’argent de la violence; et d’examiner ensuite la violence de l’argent; avant de voir comment l’argent se substitue à la violence.

L’argent est le résultat de la violence humaine, qui se décline en un agir économique « criminel », mais également en une conduite sociale mensongère.

L’acquisition de l’argent est le résultat du recours à la violence, puisque lesrègles de l’échange sont bafouées et remplacées par des pratiques cruelles, telles que l’usure ou la fraude. Dans L’Avare de Molière, Harpagon, alias « fesse-mathieu », se montre sans pitié, lorsqu’il impose à ses débiteurs, dans un contrat léonin, des termes d’usure, d’une brutalité inouïe : « Le bourreau qu’il est ! A-t-on jamais parlé d’une usure semblable ? », s’indigne Cléante, victimepotentielle du « furieux intérêt ». L’emploi du substantif « bourreau », et le recours à la question oratoire, ainsi que l’adjectif « furieux », inscrivent cette pratique dans l’inédit. Loin d’être échangé, l’argent est ravi. Au chapitre six de L’Argent, Saccard et Huret encaissent indûment une énorme somme d’argent, en jouant à la hausse, après avoir eu connaissance d’une dépêche confidentielle. Ledélit d’initié, s’accompagne d’un recours fréquent à la fraude : « …les versements n’étant point exécutés, un jeu d’écriture avait passé ces titres au compte de Sabatini. En outre, d’autres prête-noms (…) lui avaient permis de souscrire elle-même à sa propre émission ». Ainsi, avoir l’argent, c’est essentiellement escamoter celui des autres, en s’arrogeant le droit de s’affranchir de toutes lesrègles d’éthique. C’est ce que Simmel ne manque pas de mettre en valeur, lorsqu’il souligne, dans la deuxième section, in fine, que le désir pour l’argent n’a pas de limites. Selon Simmel, l’argent ne se substitue pas seulement aux autres valeurs, telles que la sagesse, l’art ou l’amour, mais il les utilise, comme moyens à son service, avant de conclure : « l’argent est ici-bas le dieu terrestre ».L’autre concrétisation de la violence, qui a pour fin l’acquisition de l’argent, est l’adoption d’une posture sociale mensongère. Tant il est vrai que gagner la monnaie des autres, suppose leur mystification. Le narrateur dans L’Argent, qualifie, à juste titre, l’univers de la spéculation boursière de « monde de mensonge et de ruse ». C’est que dans « ces ténèbres », le paraître...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • LA VIOLANCE
  • L'argent
  • L'argent
  • L'argent
  • L'argent
  • l'argent
  • L'argent
  • l'argent

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !