L'art

1567 mots 7 pages
Jean-Jacques Rousseau est un célèbre philosophe des Lumières. Né en 1712 et décédé à l’âge de 66 ans, il a écrit de nombreuses œuvres littéraires dont « les Confessions ». L’incipit que nous allons commenter maintenant présente son projet autobiographique. A travers cet écrit, on retrouve le désir très fort de justification de ses propres actes et il affirme sa singularité par rapport aux autres philosophes des Lumières. Le préambule des Confessions de Rousseau n’est-il qu’un projet autobiographique ou vise-t-il également à convaincre ses lecteurs de son originalité et de sa singularité ? Dans un premier temps, nous analyserons le projet autobiographique que l’auteur met en place. Puis, dans un second temps, nous étudierons son attitude orgueilleuse et égocentrique. Enfin, dans un troisième temps, nous nous pencherons sur la vision que Rousseau porte sur lui-même et sur son œuvre, qu’il considère comme uniques.

Le récit autobiographique est un genre littéraire qui vise avant tout à narrer des mémoires à travers l’Histoire. C’est ce genre que l’on retrouve principalement dans les Confessions de Jean-Jacques Rousseau. L’incipit de l’ouvrage vise à annoncer son projet. Il va parler de lui, se dévoiler. Tout d’abord, le texte s’ouvre avec le pronom personnel « je » qui désigne Rousseau, pronom qui sera utilisé à plusieurs reprises tout au long du texte. Rousseau est le sujet : « je veux montrer » (l. 2), « je viendrais me présenter » (l. 9&10). Il utilise également des mots désignant sa propre personne tels que « moi-seul » (l. 3), « mon cœur » (l. 4), « m’a jeté » (l. 8), « mes confessions » (l. 20), « mes indignités » (l. 21). Rousseau expose son projet à plusieurs reprises et par plusieurs expressions tels que « une entreprise » (l. 1), « qu’ils écoutent mes confessions » (l. 20), « ce livre » (l. 10). On peut donc sentir que le « Moi » que représente Jean-Jacques Rousseau sera au centre de toute son œuvre. Il cherche à être parfaitement franc

en relation

  • Lect bib
    2952 mots | 12 pages
  • 4736 14692 1 PB
    7013 mots | 29 pages