L'art

613 mots 3 pages
Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art » désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Ainsi, l’activité de l’artiste et celle de l’artisan étaient recouvertes par le même terme. Or, il semble que ces deux activités ne soient pas entièrement réductibles l’une à l’autre, qu’elles possèdent chacune une spécificité à élucider. Par conséquent, il nous faudra au cours de ce travail préciser d’une part ce qui distingue l’art de l’horloger de celui du poète, l’activité du coutelier de celle du plasticien ; et toujours préciser à laquelle de ces deux activités singulières nous pensons lorsque nous employons le signifiant « art ».
Lorsque nous nous demandons si quelque chose peut être enseigné, nous cherchons à déterminer s’il existe un savoir transmissible pour permettre la réalisation de ce quelque chose. L’idée d’enseignement implique plusieurs présupposés : l’existence d’une relation hiérarchique entre un maître, détenteur du savoir, et un élève, qui en est le réceptacle. Mais elle implique également la possibilité d’une transmission de la technique nécessaire pour la reproduction de l’objet ou de l’activité en question : la natation peut s’enseigner car il existe une technique corporelle, formulable et transmissible, permettant au néophyte de nager. En revanche, une activité dont la technique indispensable à la pratique ne saurait être transmise, ne peut être enseignée : nous nous demanderons si tel est le cas de l’art.
Le problème qui guidera notre réflexion sera de déterminer quel concept d’art nous devons retenir, pour pouvoir affirmer que la technique de création artistique est réductible à un savoir transmissible par l’enseignement.
Si nous pouvons commencer par voir dans quelle mesure l’activité de l’artisan est réductible à un savoir transmissible, nous verrons ensuite que l’activité de l’artiste, elle, ne l’est pas : loin de pouvoir

en relation

  • L'art pour l'art
    1559 mots | 7 pages
  • l'art pour l'art
    1159 mots | 5 pages
  • L'art pour l'art
    463 mots | 2 pages
  • L'art pour l'art
    626 mots | 3 pages
  • L'art pour l'art
    269 mots | 2 pages
  • L'art pour l'art
    2002 mots | 9 pages
  • L'art
    14526 mots | 59 pages
  • L'art
    6027 mots | 25 pages
  • L'art
    986 mots | 4 pages
  • L'art
    1249 mots | 5 pages