L'article 16 de la 5eme république

1383 mots 6 pages
« Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des présidents des assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel. Il en informe la nation par un message. Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d'assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d'accomplir leur mission. Le Conseil constitutionnel est consulté à leur sujet. Le Parlement se réunit de plein droit. L'Assemblée nationale ne peut être dissoute pendant l'exercice des pouvoirs exceptionnels. »

Intro : Traumatisé par l'abandon de tous les pouvoirs à Pétain par la loi du 18 juin 1940, le Général de Gaulle a prévu un système permettant de conférer au président de la République sous réserve de quelques conditions les pleins pouvoirs pour une durée déterminée et lorsque les circonstances l'exigent.
Capitant avait ainsi déclaré en parlant de l'article 16 : «c'est la constitutionnalisation de l'appel du 18 juin 1940».
Or, les dispositions prévues dans l’article 16 ne sont totalement nouvelles à savoir, qu’elles se rapprochent de l’article 14 de la charte de 1814 : le roi peut recourir aux ordonnances sur la sureté de l’état. Cet article fut souhaité par le Général De Gaulle lors de la rédaction de la nouvelle Constitution de la Vème République. Le Président de la République peut avoir recours à l'article 16 de la Constitution s'il y a une crise « d'une manière grave et immédiate ». On peut se demander si l'article 16 est suffisamment et clairement énoncé pour éviter des dérives ? Le recours à l'article 16 est-il assez encadré et contrôlé ?

I. L'article 16, un pouvoir important donné au

en relation

  • Droit constitutionnel
    14535 mots | 59 pages
  • Cours droit constitutionnel l1
    20607 mots | 83 pages
  • Les formes de l etat
    21292 mots | 86 pages
  • Pouvoirs du Président de la République sous la Vème République.
    2861 mots | 12 pages
  • Dissertation
    18698 mots | 75 pages
  • droit constitutionnel
    5424 mots | 22 pages
  • Le régime parlementaire en france
    958 mots | 4 pages
  • Platon
    8915 mots | 36 pages
  • La france de la v ème république : un nouveau système républicain.
    1672 mots | 7 pages
  • Droit constitutionnel veme république
    9366 mots | 38 pages