L'automobile

Pages: 13 (3173 mots) Publié le: 14 février 2013
I - Une image qui se transforme au fil du temps

Introduction du I A FAIRE

A- Les années 1900: Un objet réservé à une élite

Tout d’abord, il faut savoir que les premières automobiles sont fabriquées dans les années 1860 avec un moteur à explosion. La «vraie» première voiture avec un moteur quatre temps a été inventée par René Panhard et Émile Levassor, en 1889. A partir de ce moteur, larecherche de l’évolution de l’automobile progresse de manière fulgurante dans plusieurs pays. Les frères Renault sont en France les pionniers de la fabrication industrielle de l’automobile. Ils contribuent à faire du pays l’un des mieux équipés, à savoir 100 000 voitures en 1914.

Mulhouse en 1893, René Panhard offre une Panhard-Levassor à son fils.

Photothèque Panhard © PanhardAu début des années 1900, seules quelques personnes peuvent posséder une voiture. En général, il s’agit de personnes qui gagnent beaucoup d’argent, les médecins par exemple. Ils vont voir leurs patients chez eux et ont besoin d’un moyen de transport tel que la voiture, plus rapide que ceux qui existaient jusqu’ là. De plus, cette invention récente est la preuve de la réussite sociale etles élites locales en achètent pour afficher leur modernité. Par exemple, dans un village du Sud-Ouest à 25 km de Toulouse, à Lévignac, en 1925, il y avait quatre automobiles : une « Quadnilette Peugeot » chez le Docteur LARRIEU (Maire de Lévignac ), une « Ford T » chez le Docteur ESPARBÈS, une « Berliet » chez le vétérinaire ESPARBÈS, une « Clément Bayard mono-cylindre » chez monsieur LouisROUCOLLE qui exploitait le moulin. A l'exception de ces quatre "motorisés", l'ensemble de la population circulait à pied, à vélo (tout le monde n'en possédait pas un), quelques autres à cheval.

D’autre part, les voitures ne sont pas très fiables du fait qu’elles viennent juste d’être créées. Il arrive qu’elles tombent en panne et certaines personnes prévoyantes enmènent à côté d’elles un cheval oudeux pour qu’ils prennent le relais et la faire réparer. Mais ces dispositions compliquées et chères ne sont pas être accessibles à tous et seuls les privilégiés en ont les moyens. Leur image sociale se trouve renforcée car chaque passage d’automobile suscite une grande curiosité, on applaudit parfois sur le bord des routes, certains ont peur, mais le conducteur a toujours son succès.
La sécuritéégalement n’est pas encore au point. Les dispositifs tels que les ceintures de sécurité et les airbags n’existent pas. Plusieurs chauffeurs ont des accidents graves, mais il faut beaucoup de temps pour que de nouveaux équipements apparaissent. Ainsi l’aspect « risque » est associé à la conduite automobile depuis ses débuts.

Les automobiles ont aussi un inconvénient de taille, c’est qu’ellesn’ont pas toutes un toit. De plus elles ne possèdent pas le chauffage ni la climatisation. Elles sont peu confortables pour des trajets longs par exemple et certaines sont à deux places, voire une pour certains modèles.

Sur une route de province en 1900, un homme qui part au travail. Photothèque L’Internaute © Archive de Christian Mathiot

En France, le rôle de lacapitale est essentiel : si l’industrie de l’automobile est née à Paris, ce n’est pas un hasard. Le Grand Palais, avec ses salons annuels à partir de 1901, puis les premiers magasins permanents sur les Champs et sur l’avenue de la Grande-Armée, la mettent en scène et lui servent de points de vente. La clientèle est domiciliée majoritairement dans les arrondissements à l’ouest de Paris, une clientèleaux allures de « sportsmen », d’amateurs de « la vie au grand air », forcément aisés. Car la voiture automobile coûte très cher : le premier prix dans le catalogue Panhard et Levassor de 1892 était 5 000 francs, soit l’équivalent de quatre ou cinq années de salaire d’un ouvrier métallurgiste de la région parisienne. Et ce premier prix n’est qu’un début. Il faut d’abord faire carrosser le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • L'automobile
  • Le marché de l'automobile
  • Les métiers de l'automobiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !