L'autre

1084 mots 5 pages
III. Leurs objectifs secrets B. Leurs buts finals
Toutes les tentatives de prises de contrôles du monde ont été vaines jusqu’en 1776 lorsque Adam Weishaupt fonda les Illuminatis, car il avait une approche différente et une technique bien particulière pour forcer les gens à adhérer à sa vision du monde.
Jusqu’à cette date les dictateurs prenaient le pouvoir par la force militaire, ce qui ne marche pas tout le temps car les citoyens finissent par se rebeller.
L’idée développée par Adam Weishaupt est de créer assez de violence et de chaos afin de faire peur au monde, pour que les citoyens arrivent eux même à la conclusion que la seule solution possible pour arrêter ces guerres et cette violence est de créer un Nouvel Ordre Mondial.
Le président George H.W. Bush est le premier à utiliser l’expression devenu célèbre « Nouvel Ordre Mondial » dans un discours au Congrès américain le 11 Septembre 1990 : « Nous nous trouvons aujourd’hui à un moment exceptionnel et extraordinaire. La crise dans le golfe Persique, malgré sa gravité, offre une occasion rare pour s’orienter vers une période historique de coopération. De cette période difficile, notre cinquième objectif, un nouvel ordre mondial, peut voir le jour : une nouvelle ère, moins menacée par la terreur, plus forte dans la recherche de la justice et plus sûre dans la quête de la paix. »
L’idée de George H.W. Bush est donc similaire à celle d’Adam Weishaupt, ici la crise dans le golfe Persique offre une occasion d’unir le peuple américain dans un nouvel ordre mondial. On remarque d’autant plus l’étrangeté de ce discours lorsque l’on prête attention à la date à laquelle il fut donné, le 11 Septembre 1990 soit 21 ans jour pour jour avant les attentats du World Trade Center.
Leur second but est d’éradiquer les deux religions les plus pratiquées, le christianisme, l’islam et même l’athéisme. Et d’instaurer à la place des pratiques païennes et lucifériennes.
Une lettre d’Albert Pike, franc-maçon du 33ème

en relation

  • L'autre
    960 mots | 4 pages
  • moi et l'autre
    658 mots | 3 pages
  • l'autre et nous
    1367 mots | 6 pages
  • Qui est l'autre ?
    916 mots | 4 pages
  • l'Autre
    2497 mots | 10 pages
  • l'autre.
    870 mots | 4 pages
  • Suis je le meme que l'autre ?
    2068 mots | 9 pages
  • L'autre, husserl
    823 mots | 4 pages
  • le souci de l'autre
    503 mots | 3 pages
  • La part de l'autre
    702 mots | 3 pages