L'aval en droit cambiaire

Pages: 12 (2836 mots) Publié le: 27 août 2012
Le Consortium pour la Recherche Économique et Sociale du Professeur Abdoulaye Diagne a procédé, hier, à la validation du projet de perspectives de la Gouvernance financière au Sénégal. Parmi les nombreuses contraintes à la bonne santé de la Gouvernance locale, figure l’Indépendance de la justice à la consécration de laquelle tous les acteurs présents ont appelé. 
Selon François Joseph Cabral,chercheur au CRES, présentant les documents de cette recherche, le Sénégal est un bon élève, en ce qui concerne la passation des marchés publics, mais, il a décrié des niches de fraudes dans l’opportunité de la dépense et son exécution. 
A ce titre, la justice est interpellée, avec la pléthore de réformes visant à améliorer le cadre juridique et l’architecture de la gouvernance des financespubliques, confronté à des limites qui subsistent à l’examen de variables clés de la gouvernance financière. 
Même si le Sénégal possède la meilleure armature judiciaire de la sous-région, l’indépendance de la justice devrait être consacrée, de sorte à susciter l’émergence d’institutions, suffisamment, fortes pour faire face au manque de transparence; d’où la nécessité d’institutions départies del’influence des acteurs politiques. 
Interpellant le choix des hommes, M. Cabral propose des institutions fortes d’hommes animés par l’intérêt général. « A cette fin, les décideurs doivent, à posteriori, respecter l’indépendance de la justice et la doter de moyens conséquents, afin d’assurer un service de justice efficace, au service des citoyens. Les sanctions prévues par les textes doivent êtreappliquées, de sorte à dissuader les comportements illégaux et la culture de la fraude », fera-t-il savoir. 
A propos de la corruption « au coût trop élevé pour la société», Cabral recommandera un impératif de «sanctions, au-delà de la publication des rapports et de la définition de règles claires et applicables à tous». 
Entre autres recommandations, le présentateur a aussi fait état, pour unemeilleure Gouvernance, de la suppression de textes empêchant la publication de certains rapports liés à la gestion des finances publiques, en plus d’une vision moins cloisonnée et holistique de la gouvernance des finances publiques qui pourrait favoriser la transposition des bonnes règles de segments à « bonnes pratiques » de la gouvernance des finances publiques vers d’autres segments. 
Mamadou DIOUF La democratie senegalaise

Dans une Afrique minée depuis bien longtemps déjà par des dérives monarchiques, le Sénégal fait office aux yeux d’un grand nombre d’observateurs d’ « exception démocratique », non pas qu’à vrai dire de ce côté du fleuve Sénégal la démocratie y reflète un exemple d’orthodoxie, mais plutôt parce que relativement à l’environnement politique africain, le Sénégal sembletirer son épingle du jeu.
Dans les années qui ont suivi la vague d’indépendance de 1960, le Sénégal a été le premier pays d’Afrique à permettre le pluripartisme, d’abord en le restreignant à quatre partis (1974) pour ensuite l’élargir définitivement et le transformer en multipartisme intégral (1981). 
Le 31 décembre 1980, dans une cérémonie restée mémorable, le Président Léopold Sédar Senghor(qui détenait les rênes du pays depuis son accession à l'indépendance en 1960) annonçait qu’il mettait fin à ses fonctions de chef d’Etat pour passer le témoin à son dauphin d’alors Abdou Diouf. Tels furent les mots du Président Senghor le mercredi 31 décembre 1980 lors de la cérémonie qui a eu lieu dans une petite salle du Palais de la République et pendant laquelle il remettait officiellement sadémission de Président de la République à Kéba Mbaye, Président de la Cour suprême : « Monsieur le Premier Président (ndlr Kéba Mbaye), après y avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé de me démettre de mes fonctions de Président de la République. La Cour suprême est la gardienne, vigilante, de notre Constitution. C’est pourquoi j’ai honneur, Monsieur le Premier Président, de remettre ma décision...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'aval cambiaire
  • Droit cambiaire
  • Droit cambiaire
  • droit cambiaire
  • Droit cambiaire
  • Le droit cambiaire
  • Droit cambiaire
  • Droit cambiaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !