L'avare

Pages: 9 (2213 mots) Publié le: 17 mars 2013
Etude de L’Avare de Molière
Introduction

Une pièce comique est destinée à faire rire les spectateurs ou les lecteurs. Et pour définir la fonction de sa comédie, Molière dit « Castigat ridendo mores », autrement dit « Il châtie les mœurs en faisant rire ». Et pour cause, Jean Baptiste Poquelin de son vrai nom exploite les caractères des hommes pour composer ses pièces de théâtre. Pour résumerle monde de cette pièce L’Avare publié en 1668, il note « qu’un homme est avare, et qu’il prétend garder sa richesse ». Ce thème sera ainsi exploité dans sa perspective vicieuse tel qu'il est vu par le dramaturge, comédien et metteur en scène Molière. Afin d’analyser le texte, nous étudierons tour à tour les acteurs, le résumé de l’action, la structure, les thèmes et enfin la dramatisation.

I.Les acteurs
HARPAGON, père de Cléante et d'Élise, et amoureux de Mariane. Il est le personnage principal, un vieillard devenu une figure légendaire à cause de son vice : l’avarice, qui est son appât du gain qui fait de lui un usurier. Il aime l’or, la richesse et a peur qu’on le lui vole et il est amoureux.
CLÉANTE, fils d'Harpagon, amant de Mariane. ÉLISE, fille d'Harpagon, amante deValère.VALÈRE, fils d'Anselme, et amant d'Élise. MARIANE, amante de Cléante, et aimée d'Harpagon. ANSELME, père de Valère et de Mariane. FROSINE, femme d'intrigue. MAITRE SIMON, courtier. MAITRE JACQUES, cuisinier et cocher d'Harpagon. LA FLÈCHE, valet de Cléante. DAME CLAUDE, servante d'Harpagon. BRINDAVOINE, LA MERLUCHE, laquais d'Harpagon. LE COMMISSAIRE ET SON CLERC.
La scène est à Paris.

II.Résumé

Veuf et extrêmement avare, Harpagon veut marier sa fille Élise à un vieillard fortuné, Anselme, disposé à la prendre sans dot. Mais Élise veut épouser Valère, qui s’est introduit chez Harpagon en se faisant engager comme intendant. Harpagon a aussi un fils, Cléante, qui aime Mariane, mais il a pour rival Harpagon lui-même. Pour aider son maître, La Flèche, le valet de Cléante, vole la cassetteremplie d’or d’Harpagon. Accusé à tort, Valère révèle son amour pour Élise. Le procédé traditionnel de la reconnaissance permet de dénouer l’intrigue : Anselme reconnaît en Mariane et Valère ses enfants, qu’il croyait avoir perdus dans un naufrage. Valère et Élise pourront se marier, Cléante et Mariane de même, tandis qu’Harpagon est satisfait d’avoir retrouvé sa chère cassette.

III. Unestructure en actes

Acte I - L'intrigue se passe à Paris. Le riche et avare Harpagon a deux enfants : Élise qui est amoureuse de Valère, un gentilhomme napolitain au service de son père en qualité d'intendant, et Cléante qui souhaite épouser Mariane, une jeune femme vivant chez sa mère sans fortune. Il ne supporte pas que l'avarice de son père contrarie ses projets amoureux. Harpagon est terrifié parune crainte obsédante : il a dissimulé dans le jardin, une cassette qui renferme dix mille écus d'or, il a peur qu’on la découvre et qu'on la lui vole. Soupçonneux, il se méfie de tout le monde, même de ses enfants, il va jusqu'à renvoyer La Flèche, le valet de Cléante. Finalement, il leur dévoile ses intentions : il va épouser Mariane, Élise est promise (sans apport de dot) à Anselme, unvieillard, et Cléante est destiné à une veuve. La jeune fille refuse énergiquement, son père demande à Valère de la convaincre.

Acte II - Cléante, qui ne peut compter sur son père, a un besoin urgent de quinze mille francs. La Flèche, son valet, se charge de lui trouver un préteur, un intermédiaire, Maître Simon, un courtier, l'informe des conditions qui relèvent de l'usure la plus outrancière.Révolté, il finit par découvrir que l'usurier n'est autre que son père ; une violente dispute les oppose. L'intrigante Frosine entre en scène, elle persuade Harpagon que Mariane est une femme qui préfère les hommes âgés et qu'elle serait disposée à se marier avec lui. L'avare est ennuyé par le manque de fortune de la jeune femme, mais Frosine le convainc qu'une personne pauvre qui ignore les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'avare
  • L'avare
  • l'avare
  • l'avare
  • L'avare
  • L'avare
  • L'avare
  • L'avare

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !