L'avenir est-il une page blanche ?

1058 mots 5 pages
« L’avenir est une page blanche » disait Joe Strummer. L’expression « page blanche », en opposition à la formule « tout est écrit » désigne une feuille sur laquelle rien n’est écrit, mais sur laquelle tout est à écrire. Mais pouvons-nous vraiment dire que l’avenir, qui se caractérise par le temps à venir, ce qui n’existe donc pas encore, est indéterminé et donc à inventer ? N’est-il du qu’au hasard et aux successions d’événements ? Pourtant, dans l’opinion commune, l’avenir est perçu comme déjà écrit, déterminé. Les gens ont tendance à croire au destin, comme en témoigne le succès des voyants et autres astrologues. Il y a en effet une volonté commune de connaitre l’avenir, puisque nous nous dirigeons en permanence vers celui-ci, qui est encore inconnu. Y’a-t-il vraiment une destinée individuelle ou l’avenir n’est-il qu’une page blanche à remplir au fil du temps ? Pour ce faire, nous aborderons dans une première partie l’opinion commune qui tend à dire que l’avenir est déjà écrit, puis nous verrons dans une seconde partie que l’avenir est aussi sujet au hasard et qu’il n’est donc pas déterminé à l’avance.

Tout d’abord, selon l’opinion commune, l’avenir est déjà déterminé. Il y a plusieurs conceptions de cette thèse :

Premièrement, le fatalisme repose sur l’idée du destin, c'est-à-dire que tout est écrit et que l’homme est soumis à une volonté supérieure, telle que Dieu, qui fixerait à jamais les événements de son existence, sans qu’il ne puisse agir contre cela. Cette conception fataliste était déjà présente dans les mythes antiques tels que le mythe d’Œdipe, où ce dernier tente tant bien que mal d’aller à l’encontre de son destin, qui est de tuer son père et d’épouser sa mère, mais sans succès, car ce sont les actes mêmes des hommes qui cherchent à éviter leur destin qui précipitent la réalisation de celui-ci. En d’autres termes, l’homme aura beau modifier les causes, les effets resteront identiques. Personne ne pourrait donc échapper à son destin,

en relation

  • L'avenir est il une page blanche
    1466 mots | 6 pages
  • L'avenir est il une page blanche ?
    404 mots | 2 pages
  • L'avenir est-il une page blanche ?
    1998 mots | 8 pages
  • L'avenir est-il une page blanche ?
    1753 mots | 8 pages
  • L'avenir
    428 mots | 2 pages
  • Page blanche
    4910 mots | 20 pages
  • Agriculture porcine
    307 mots | 2 pages
  • Copie De Fiche De Connaissances Les Services De Domotiques
    666 mots | 3 pages
  • Caca
    1194 mots | 5 pages
  • BEP05_bovary_tertiaire
    1374 mots | 6 pages