L'economie

1128 mots 5 pages
INTRODUCTION

L’Assurance peut être définie comme étant une opération par laquelle une partie (l’assureur) promet moyennant rémunération (prime) une prestation (indemnité) a une autre partie (l’assure) en cas de réalisation d un risque (sinistre). Cette définition met en exergue les notions fondamentales de l’assurance qui intervient dans plusieurs domaines notamment celui du transport. Les transports constituent à hauts risques a cause de l’inconscience des conducteurs et bien d autres facteurs tels les infrastructures. Des lors, il se pose le problème de l’importance de l’assurance dans le transport des personnes et des biens. Notre étude portera alors sur l’historique de l’assurance transport, le rôle de l’assurance dans le transport des biens et des personnes et enfin les difficultés rencontrées par l’assurance dans le transport.

DEVELOPPEMENT

HISTORIQUE DE L ASSURANCE TRANSPORT

Historiquement, l’assurance maritime a été longtemps la seule forme d’assurances connue, parce que toutes les opérations commerciales d’envergures étaient réalisées par mer. Ses premières manifestations datent des phéniciens, mais les premières polices apparurent au XIVe siècle dans les ports de la Méditerranée.

Au XVIe siècle, la pratique des assurances maritimes était courante dans les grands ports et les villes marchandes françaises. Cette pratique devait être consacrée en 1681 par l’Ordonnance sur la Marine de Colbert qui a pose les grands principes actuels de l’assurance maritime et qui inspire les législations de nombreux pays étrangers.
C’est également à cette époque que furent créées les chambres d assurance ou les assureurs recevaient courtiers et clients pour échanger leurs informations, discuter des pratiques et des conditions d’assurance des navires ou des cargaisons et rédiger des polices d’assurance maritime.
Lorsque, par la suite, d’autres moyens de transports se sont développés, fluviaux,

en relation

  • L'économie
    1600 mots | 7 pages
  • L'économie
    338 mots | 2 pages
  • l'économie
    13533 mots | 55 pages
  • L'économie
    3796 mots | 16 pages
  • L’économie
    500 mots | 2 pages
  • L'économie
    373 mots | 2 pages
  • L'economie
    531 mots | 3 pages
  • l'economie
    998 mots | 4 pages
  • L'économie
    2787 mots | 12 pages
  • L'economie
    3346 mots | 14 pages