L'ency

293 mots 2 pages
STATISTIQUES
97% des 125 000 prisonniers fédéraux ne sont pas des délinquants violents. On estime que plus de la moitié des 623 000 détenus dans des prisons municipales ou des comtés sont innocents des crimes qu’on leur impute. La grande majorité d’entre eux attendent d’être jugés. Les deux tiers du million de prisonniers d’état ont commis des délits non violents ; 16% des deux millions de détenus sont atteints de troubles mentaux.
Les chiffres indiquent que les Etats-Unis ont emprisonné plus de personnes que n’importe quel autre pays : un demi million de plus que la Chine qui a cinq fois plus d’habitants que les Etats-Unis .Les statistiques montrent que les Etats-Unis possèdent 25% de tous les détenus du monde, pour seulement 5% de la population mondiale. De moins de 300 000 détenus en 1972 la population carcérale est passée à deux millions en 2000. En 1990 elle était d’un million. Il y a dix ans il y avait seulement cinq prisons privées avec une population pénitentiaire de 2000 détenus, actuellement il y en a cent avec 62 000 lits occupés par les détenus. On espère que lors de la prochaine décennie le chiffre atteindra 360 000 lits, d’après certaines sources. Que s’est- il passé dans ces dix dernières années ? Pourquoi y a-t-il tant de détenus? «Les contrats de travail privés avec les détenus incitent a l’incarcération. Les prisons dépendent de ces revenus. Les actionnaires des sociétés qui profitent du travail des détenus s’arrangent pour que les peines soient les plus longues possibles pour accroître leur main d’œuvre». «Le système s’alimente lui-même», indique une étude du Parti Progressiste du Travail qui accuse l’industrie des prisons de «copier l’Allemagne nazie concernant le travail obligatoire et les camps de

en relation

  • ;:khykjggl
    1547 mots | 7 pages
  • Cahier des charges conception site web
    5237 mots | 21 pages