L'encyclopédie, une oeuvre de combat

3398 mots 14 pages
L’encyclopédie, une œuvre de combat ? Page 110 1) Les philosophes des lumières s’engagèrent dans de nombreux combats afin de rendre le monde plus juste et les hommes meilleurs. Les encyclopédistes rejoignent inévitablement ces thèses. Ainsi, plusieurs luttes menées dans l’œuvre ressortent clairement, et peuvent globalement être classées en deux catégories : le combat pour libérer l’homme et la lutte pour la conception de l’être nouveau. Ainsi, dans l’article « Paix », Damilaville dénonce la guerre. En effet, elle est selon lui « un fruit de la dépravation des hommes » qui « dépeuple les Etats » et « y fait régner le désordre. A l'inverse, la paix « donne de la vigueur aux empires », « procure aux peuples le bonheur qui est le but de toute société » L’encyclopédie dénonce donc ici la guerre qui s’oppose selon la pensée des Lumières au progrès et à leur projet : le bonheur des hommes. Un autre des grands combats de l’encyclopédie fut celui mené contre les préjugés. Il est particulièrement présent dans l’article « Salamandre ». En effet, de Jaucourt y traite des « propriétés attribuées faussement à la salamandre, et de celle qu’elle possède réellement » Il dénonce de ce fait les idées préconçues appliquées à la Salamandre et montre comment, grâce aux progrès de la science, ces préjugés ont pu être défaits, pour que soit rétablie la vérité. Ce combat pour la vérité est particulièrement représentatif de la lutte des Lumières, puisqu’elle est une composante indispensable à l’existence d’une société harmonieuse. Enfin, dans l’article « Persécuter », Diderot critique l’intolérance de certains souverains exerce sur leurs sujets suivants des cultes ou des opinions différentes des siennes. Nous reviendrons plus en détail sur la question de l’intolérance dans la réponse 3) Abordons désormais le deuxième type de combat mené par les encyclopédistes : la lutte pour la conception d’un nouvel homme. Ainsi, dans l’article « Presse », De Jeaucourt prône

en relation

  • Le bon sens de d'holbach
    408 mots | 2 pages
  • En quoi la guerre dénonce-t-elle la condition humaine?
    404 mots | 2 pages
  • Corpus
    416 mots | 2 pages
  • foction de l'encyclopédie
    503 mots | 3 pages
  • Le mur pour la paix
    1515 mots | 7 pages
  • L'enfant de Noé
    2314 mots | 10 pages
  • Après la lecture de 1984
    1393 mots | 6 pages
  • Damilaville, article « paix » , lecture analythique
    803 mots | 4 pages
  • ECJS EXPOS
    634 mots | 3 pages
  • ECJS EXPOS
    634 mots | 3 pages
  • L'encyclopédie
    1486 mots | 6 pages
  • Dissertation
    1170 mots | 5 pages
  • Les combats philosophiques des lumières
    645 mots | 3 pages
  • Beaumarchais et virginie
    1557 mots | 7 pages
  • Francais
    693 mots | 3 pages